Accueil » Actualités » Apple ne voudrait plus des puces Qualcomm dans ses iPhone

Apple ne voudrait plus des puces Qualcomm dans ses iPhone

Par Emmanuel

Entre Apple et Qualcomm, ce n’est pas l’amour fou depuis un moment, puisque les deux sociétés s’affrontent sur le plan juridique. Apple semble franchir un cap, puisqu’il se pourrait bien qu’il n’équipe plus ses iPhone des puces Qualcomm.

Qualcomm et Apple, des contentieux juridiques à n’en plus finir

Après des affrontements juridiques sans fin, il semblerait qu’Apple ait opté pour la méthode la plus radicale qui soit : ne plus utiliser les puces Qualcomm. Au lieu de quoi, les iPhones pourraient être fabriqués en étant équipés des puces modem d’Intel et de Media Tek.

Selon le Wall Street Journal, cette décision survient après que Qualcomm ait décidé de ne plus fournir à Apple le logiciel donnant la possibilité de tester ses puces. Toutefois, le sort de Qualcomm n’est pas complètement définitif, ceci dépendant de la capacité des deux sociétés à trouver ou pas un arrangement à leurs contentieux juridiques.

A l’heure actuelle, Apple couple deux approvisionnements en puces : Intel et Qualcomm. Mais Intel semble progressivement prendre le dessus, les revenus de Qualcomm provenant d’Apple ayant lourdement chuté, passant de 20% de ses ventes totales de puces, à 13% en 2017.

De futurs iPhone sans puces Qualcomm ?

Et tout porte à croire que cette tendance va s’accentuer en 2018, puisqu’il est fort probable que ce soit Intel qui doive équiper les futurs iPhone. MediaTek serait aussi de la partie pour fournir à Apple des modems, ceci afin de maintenir une certaine concurrence entre deux fournisseurs.

Qualcomm risque gros dans cette affaire, mais la décision d’Apple n’est pas surprenante, tant le contentieux juridique entre les deux firmes n’a fait que s’accentuer depuis ce début d’année. Apple reproche aux fabricants de puces un abus de position dominante, quand ce dernier conteste ce point de vue.

Et les procès se sont multipliés, Qualcomm ayant sorti l’artillerie lourde en voulant notamment faire interdire la commercialisation d’iPhone aux Etats-Unis et en Allemagne, sans que ces demandes n’aboutissent. En menaçant de ne plus utiliser de puces Qualcomm, il semble bien qu’Apple fixe un ultimatum à celui-ci, qui devra se positionner au mois de juin prochain.

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Plus dans Actualités
Un Razer Phone qui devrait plaire aux gamers

Si le smartphone de Razer, le Razer Phone, n'est pas à proprement parlé un appareil dédié au monde du cloud…

Fermer