Accueil » Actualités » Les lunettes connectées Vaunt, un projet mort-né pour Intel

Les lunettes connectées Vaunt, un projet mort-né pour Intel

Par Emmanuel

Malgré des annonces il y a quelques semaines, Intel ne semble plus vouloir prolonger son incursion dans le monde de la réalité augmentée. Dans cette perspective, ses lunettes connectées Vaunt ne verront finalement pas le jour.

Des lunettes Vaunt présentées il y a quelques mois par Intel

Intel reste donc prudent sur le monde de la réalité augmentée, considérant visiblement que ce marché n’est pas encore assez mûr pour y mener des investissements plus conséquents. Ainsi, malgré une présentation prometteuse il y a quelques mois sur ses lunettes connectées Vaunt, qui devaient être proposées à des développeurs, celles-ci ne verront finalement pas le jour.

C’est ce qu’a d’ailleurs indiqué la société : « Intel travaille continuellement sur de nouvelles technologies et expériences, et toutes ne se transforment pas en un produit que nous choisissons de mettre sur le marché ».
Et de préciser que « Le projet Superlight [lié à Vaunt] est un excellent exemple où Intel a développé des lunettes de réalité augmentée pour les consommateurs vraiment différentes. Nous allons adopter une approche rigoureuse alors que nous continuons à inventer et à explorer de nouvelles technologies, qui exigeront parfois des choix difficiles lorsque la dynamique du marché ne soutiendra pas d’autres investissements ».

Des lunettes connectées pas assez intelligentes

Pourtant, ces lunettes connectées Vaunt semblaient prometteuses, notamment parce qu’on ne les différenciait pas d’une paire de lunettes normale. Toutefois, cela n’était pas suffisant pour rendre ces lunettes intelligentes, ses capacités étant visiblement trop limitées et pas encore au point.

Le risque étant assez important dans un contexte incertain, Intel a donc décidé de laisser tomber ce projet qui est mort-né, ce qui devrait aussi se traduire par la fermeture de la filiale dédiée au secteur de la réalité augmentée et par le licenciement d’environ 200 salariés. De même, Intel semble se désintéresser des traqueurs d’activité.

Il faut dire que malgré les investissements conséquents dans le monde de la réalité augmentée – 20 milliards de dollars environ par an -, le secteur n’est pas encore très porteur, comme le montre d’ailleurs l’échec des Google Glass. Les usages professionnels semblent donc être la cible à privilégier dans le futur, ce qui implique des appareils spécifiques.

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Plus dans Actualités
Arrivée des Moto G6 et G6 Play sur le marché

Le lancement des Moto G6 et G6 Play, c'est pour bientôt pour Motorola. Ces milieux de gamme font suite aux…

Fermer