Accueil » Actualités » Nintendo envisage un avenir sans console !

Nintendo envisage un avenir sans console !

Par Ruby Charpentier

Fraîchement à la tête de Nintendo, Shuntaro Furukawa, a pris la parole concernant l’avenir des consoles et selon lui de gros changements sont à venir. Pour lui, les consoles, cela se fera sans console…

Notre stratégie va s’émanciper des consoles de jeux vidéo

Les propos de Shuntaro Furukawa sont pour le moins détonnants, d’autant plus lorsque l’on sait que c’est la récente console hybride Switch qui a permis à Nintendo de sortir du rouge, aprés son virage raté dans le mobile. Avec 35 millions d’exemplaires vendus dans le monde d’ici mars, en seulement 2 ans, les consoles semblent pourtant avoir encore un mot à dire chez le géant Nippon. Pourtant, Shuntaro Furukawa a affirmé au journal japonais Nikkei : « Sur le long terme, peut-être que notre stratégie va s’émanciper des consoles de jeux vidéo – la flexibilité est aussi importante que l’ingéniosité ».

Il a également précisé : « Pour l’instant, nous délivrons l’expérience Nintendo sur la base de la Nintendo Switch, que nous sommes les seuls à avoir développée, et le software qui va avec. Cela dit, la technologie évolue. Et nous devons réfléchir de manière flexible à la façon de continuer à délivrer cette expérience à travers le temps ». Si on lit entre les lignes et que l’on peut mesurer l’importance du streaming et du Cloud Gaming… Un avenir sans console, c’est finallement la voie à suivre pour rester dans la course !

Plus d’utilisateurs et moins de dépenses de fonctionnement

Il faut dire que Sony et Microsoft, les poids lourds du secteur n’ont pas dissimulé l’ambition du Cloud Gaming, Nintendo ne fait que partager cette vision. Certains doivent se demander pourquoi le Cloud Gaming deviendrait subitement si important pour les constructeurs. Pour répondre à cette question, on peut mettre en avant au moins deux raisons.

Premièrement, souvenons des propos de Richard-Maxime Beaudoux, analyste chez Bryan Garnier : « Le streaming permet aux éditeurs d’être présents sur tous les écrans et de toucher des clients qui n’ont pas de console mais un smartphone, puisque la puissance de calcul est déportée sur des serveurs à distance ». La Switch a d’ailleurs déjà recours à cette solution si l’on prend l’exemple de « Resident Evil ».

Deuxièmement, le passage au Cloud Gaming va être une impressionnante source d’économies pour les grands groupes, qui pourront consacrer ces ressources sur le software, les serveurs et les jeux. En effet, sans console, plus de chaines logistiques, plus de fabrication, plus d’approvisionnement, etc. Terminé aussi les guerres juridiques avec les fournisseurs…

La question que l’on peut donc légitimement se poser, c’est : la Switch sera-t-elle la dernière console de salon de Nintendo ? Seul Nintendo pourra répondre à cette question dans les années à venir.

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Plus dans Actualités
L’ESA enverra FLEX dans l’espace en 2023 pour surveiller la végétation

L'Agence spatiale européenne a mandaté Thales Alenia Space via un contrat de 150 millions d'euros pour construire le satellite FLEX,…

Fermer