Accueil » Actualités » Les deux co-PDG de BlackBerry démissionnent

Les deux co-PDG de BlackBerry démissionnent

Par Melissa

Depuis peu, BlackBerry et RIM connaissaient quelques problèmes internes. Les investisseurs de Research in Motion ont demandés aux deux co-PDG de l’entreprise de démissionner de leurs postes. Jim Balsillie et Mike Lazaridis, âgés tous deux de 50 ans, ont finalement décidés de passer la main après avoir subis les remontrances des investisseurs de l’entreprise. Il revient alors à Thorsten Heins, âgé de 54 ans, de reprendre les rênes de Research In Motion. À noter que cet homme a rejoint RIM en décembre 2007. Auparavant, il était à la tête du département exploitation de l’entreprise de Waterloo à Ontario dans le sud-est du Canada depuis août 2011. Par ailleurs, il a également travaillé au sein du conglomérat allemand Siemens.

Un nouveau line-up

Mike Lazaridis, l’ex-PDG de la société, a déclaré récemment dans un communiqué que toute entreprise devait entrer dans une nouvelle ère de croissance pour pouvoir se développer. Il a même ajouté que le fait de passer le relais à une nouvelle direction permettrait à RIM d’évoluer. La présidence du conseil d’administration quant à elle, est dirigée par Barbara Stymiest, âgée de 55 ans. Avant son intégration au Line up de Research In Motion, Barbara Stymiest a dirigé le groupe TSX. Par ailleurs, elle a aussi occupé de hautes fonctions au sein de la Banque Royale du Canada.

"Les

Ce changement de direction fait suite à une longue série de mauvaises nouvelles pour le fabricant du BlackBerry. Pour rappel, ils ont eu à affronter une grosse panne puis un retard de lancement du BlackBerry 10, mais aussi et surtout l’énorme échec qu’a connu leur première tablette, le PlayBook. Mais il convient de noter que même si le poste de co-PDG a été enlevé à Mike Lazaridis, ce dernier sera placé au poste de vice-président du conseil d’administration du groupe RIM. Il travaillera notamment avec le nouvel élu au poste de PDG de la firme et continuera à tout mettre en œuvre pour promouvoir au mieux la marque BlackBerry dans le monde entier. Jim Balsillie quant à lui, est remis au poste d’administrateur.

Quel avenir pour RIM ?

Depuis plus d’un an, RIM a vu baisser sa valeur à la Bourse de New York de 73%. Balsillie a rapidement rassuré les utilisateurs et les investisseurs en mettant en avant le fait que RIM n’est et ne sera pas à vendre. Quelque temps avant que les derniers résultats trimestriels de RIM ne soient partagés, le fonds d’investissement Jaguar, qui représente envions 10 % du capital de RIM, a avancé que la société devait être absolument vendue avant qu’elle ne coule définitivement. Mais les dirigeants de la firme ont vite réfuté l’information dimanche soir. Quoiqu’il en soit, il semble aujourd’hui certain que RIM n’a aucune intention de baisser les bras et compte bien redorer son image en proposant des produits uniques et performants.

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Nous serions ravis d'avoir votre avis, laissez un commentaire !x
()
x
More in Actualités
Le patron de Megaupload demande la liberté sous caution

Kim Schmitz, plus connu sous le nom de Kim Dotcom, fondateur du site Megaupload.com, a été interpellé vendredi par le…

Close