Accueil » Dossiers » Tests matériels » Test Withings ScanWatch : une montre connectée hybride et design

Test Withings ScanWatch : une montre connectée hybride et design

Par Yann
Test Withings Scanwatch

La ScanWatch de Withings est une montre connectée qui présente de nombreux atouts. Le constructeur français propose un modèle hybride (montre connectée avec écran et aiguilles) ressemblant avant tout à une montre classique et élégante. Ce modèle, dernier né de la marque, est capable de réaliser de nombreux relevés pour surveiller votre santé. Si l’on retrouve la désormais classique mesure de la fréquence cardiaque, la ScanWatch permet de connaitre la saturation en oxygène dans le sang mais aussi d’effectuer un électrocardiogramme, ou ECG. Et pour ne rien gâcher, l’autonomie annoncée permet un fonctionnement jusqu’à 30 jours sans recharge. Voyons voir ce qu’il en est en détail au travers du test de la ScanWatch 38mn blanche.

Achetez la ScanWatch sur Amazon

Un design élégant et intemporel

À première vue, la montre ressemble à une toquante classique et élégante. Dotée de deux aiguilles pour les heures et les minutes, la ScanWatch est un bel objet qui ne ressemble en rien aux montres connectées classiques. La conception est de qualité puisque le boîtier en laiton laqué est recouvert d’un verre saphir. Les index chromés appliqués, son sous-cadran guilloché et ses aiguilles chromées lui confèrent un design intemporel. La version blanche testée ici est tout simplement magnifique.

Les deux cadrans présents s’intègrent parfaitement dans le corps de la montre. Celui du haut est constitué d’un écran PMOLED noir avec pixels blancs. Si l’écran est donc monochrome, son avantage est de ne consommer que très peu d’énergie. Cet écran OLED à matrice passive propose un taux de contraste infini avec des noirs profonds. La contrepartie est que la résolution reste faible au regard des autres modèles non hybrides. Quant au cadran du bas, son unique aiguille indique le pourcentage d’accomplissement de votre objectif principal journalier (par défaut le nombre de pas).

Son bracelet en fluoroélastomère souple est agréable au poignet. S’il est possible d’acquérir séparément un bracelet en cuir ou en plastique tissé recyclé, celui en silicone fourni est conseillé par Withings car il permet un meilleur maintien au poignet, et donc une meilleure fiabilité des mesures effectuées.

Force est de constater que la philosophie d’une montre hybride est radicalement différente de celle d’une montre connectée classique comme l’Apple Watch ou la Galaxy Watch de Samsung par exemple. Ici, point d’écran tactile ou la possibilité d’installer des applications. La montre va à l’essentiel. Elle n’est pas là pour se substituer à un smartphone, mais pour le compléter. D’ailleurs, les sportifs souhaitant suivre leurs parcours de course devront avoir leur téléphone dans la poche, GPS activé, puisque la montre en est dépourvu.

Si les aficionados de montres connectées non hybrides, souhaitant avant tout avoir un fond d’écran personnalisable et des milliers d’applications potentielles à installer, ne se retrouveront pas dans une version hybride, les autres seront très certainement séduits. Et les réfractaires aux montres connectées pourraient également virer leur cutille et franchir le pas.

Withings annonce une autonomie allant jusqu’à 30 jours. Dans la pratique, cela dépendra des réglages et de l’utilisation que l’on en fait. Avec la configuration du suivi de sommeil activé, les notifications des appels téléphoniques et SMS, quelques prises de mesures quotidiennes, ainsi qu’un réveil par vibration chaque matin, nous avons dépassé les douze jours en continu. Sans recharge. Un bel exploit ! Sachant que la fonction Quicklook (qui allume l’écran lors du basculement du poignet) était activée et que la prise de mesure en continu est la fonctionnalité qui est la plus gourmande. La désactiver double quasiment l’autonomie.

À noter la présence d’un mode économie d’énergie qui offre 20 jours d’autonomie supplémentaire. On se retrouve alors avec une montre classique qui donne l’heure avec ses aiguilles et qui compte les pas 🙂

Bon point également, le support de charge permet de recharger complètement la ScanWatch en moins d’une heure. Le fait que la charge se fasse par contact et non par induction n’est pas étranger à cela.

Une interface facile d’accès

Comme on peut le constater dans la vidéo plus haut, la navigation dans les menus de la montre est extrêmement simple et agréable. Nul besoin d’une quelconque lecture de documentation pour maitriser la bête, la prise en main est immédiate. Sur le côté gauche se trouve un bouton couronne en lieu et place d’un classique remontoir. Un appui sur le bouton allume l’écran. Une rotation de la couronne fait défiler les menus dans un sens ou dans l’autre. Un second appui permet de rentrer dans le menu sélectionné. Idem pour faire défiler une notification : la molette permet de faire défiler le texte dans un sens ou dans l’autre. Rien de plus simple. Nous avons réellement apprécié l’interface. A noter que pour chaque option de menu affiché, une légère vibration vient confirmer la sélection. C’est parfait !

Ainsi, même si l’écran reste de petite taille, l’accès aux différentes fonctionnalités et réglages ne posent aucun problème. Il est même possible de lancer une mesure de la fréquence cardiaque, un ECG ou la mesure d’oxygène dans le sang directement depuis la montre. Quant à l’historique des mesures et autres suivis, c’est du côté de l’application mobile que cela se passe.

Health Mate : une application efficace

Si l’interface de la ScanWatch est bien pensée, il est nécessaire que l’application dédiée sur iOS ou Android le soit également. Et bonne nouvelle, l’appli Health Mate est agréable et efficace. C’est par son biais que la première configuration de la montre va se faire, de la détection Bluetooth de la ScanWatch jusqu’au dernier réglage. Il suffit de se laisser guider.

détection scanwatch
Détection de la ScanWatch
configuration scanwatch
Configuration de la ScanWatch
Health Mate
La page d'accueil de l'application Health Mate
interface Health Mate
L'interface de Health Mate
tableau de bord Health Mate
Le tableau de bord de Health Mate
données cœur
Les mesures du cœur
scanwatch dans Health Mate
La ScanWatch dans Health Mate
options Health Mate
Les options dans Health Mate
rapport de santé
Les rapports de santé
ECG scanwatch
Les résultats de ECG de la ScanWatch

La page d’accueil affiche les dernières mesures effectuées, que ce soit le nombre de pas, l’étude du sommeil, la saturation en oxygène en dormant (si vous avez activé cette l’option), la fréquence cardiaque moyenne, ou encore vos électrocardiogrammes. Vos dernières sessions sportives (à choisir parmi une quarantaine de sport) seront également présentes.  Si la détection des entrainements peut se faire de manière automatique, on regrettera une reconnaissance parfois hasardeuse pour certains sports. Une petite marche rapide par exemple a été reconnue comme une séance de vélo… Après la première semaine d’utilisation, Health Mate indique les tendances qui correspondent à vos activités : nombre de pas, qualité du sommeil, entraînements, etc.

Un tableau de bord exhaustif va recenser tous vos rapports d’activité,  entrainements, nombre de pas ou encore nombre d’étages montés. L’étude de la qualité du sommeil, ou des mesures du cœur sont également présentes. À noter la présence d’un sympathique système de badge dans votre profil. De quoi vous motiver 🙂

Un suivi médical complet

Le point fort de la Withings ScanWatch est sans conteste son suivi médical. C’est actuellement la montre connectée la plus complète du marché à ce niveau. Comme nous l’annoncions dès le début de ce test, la montre connectée hybride fait office d’électrocardiogramme, de fréquence cardiaque et d’oxymètre (mesure de la SpO2). Ce dernier permet la mesure de la saturation en oxygène. Au dos de la montre, on découvre ainsi les différents capteurs capables d’effectuer l’ensemble de ces mesures.

La montre est capable de surveiller votre fréquence cardiaque en continu et vous alerte en cas d’anomalie tout au long de la journée. Si la fréquence cardiaque est mesurée automatique (ou à la demande) sans aucune intervention de votre part, la réalisation d’un électrocardiogramme ou la mesure de son SpO2 nécessite une petite mise en place. Il convient de poser son bras sur une table, sans bouger, et de poser son autre main sur le boitier de la montre. Ce second point de contact permet d’effectuer la mesure en 30 secondes. La détection de défibrillation auriculaire et la mesure de la saturation en oxygène dans le sang ont été validées par trois études cliniques. Quant à la détection de l’apnée du sommeil, elle est en cours de validation.

L’application permet de consulter les différents rapports à l’écran, de les exporter en PDF et même de les envoyer à votre médecin si vous le souhaitez (utile si la montre détecte une fibrillation auriculaire).

L’étude du sommeil est une fonctionnalité que nous avons particulièrement appréciée. L’application donne un score de sommeil sur 100 pour chaque nuit passée. Heath Mate indique avec précision les différentes phases du sommeil léger et profond, ainsi que les phases d’éveils. Des pastilles de couleurs verte, orange ou rouge permettent d’un simple coup d’œil de connaitre la durée du sommeil, sa profondeur, sa régularité ou encore les interruptions. Pour chacun de ses éléments, l’application se veut didactique et donne différents conseils et explications plus que bienvenues.

Enfin, on apprécie tout particulièrement le mode de réveil « intelligent ». Comme n’importe quel réveil, vous pouvez programmer l’heure de lever. Imaginons que vous souhaitez vous réveiller à 6h30, vous programmez l’heure de réveil et la montre vibrera à l’heure choisie. Mais avez également la possibilité de programmer un intervalle de temps où la ScanWatch choisira le moment le plus propice pour vous réveiller. Par exemple, vous programmez 6h30 avec une tranche de 20 minutes, pouvant donc aller de 6h10 à 6h30. La montre pourra vibrer quelques minutes plus tôt afin de profiter d’un sommeil plus léger pour mieux vous réveiller. Vraiment efficace pour démarrer la journée du bon pied 🙂

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Nous serions ravis d'avoir votre avis, laissez un commentaire !x
()
x
Plus dans Tests matériels
Test Ecovacs Deebot Ozmo T8 AIVI
Test Ecovacs Deebot Ozmo T8 AIVI : un aspirateur-robot laveur de sol efficace

Ces dernières années, les aspirateurs-robots ont séduit de plus en plus de français. Encore considérés comme de simples gadgets pour…

Fermer