Accueil » Actualités » SpamHaus : une cyberattaque géante ralentie internet au niveau mondial

SpamHaus : une cyberattaque géante ralentie internet au niveau mondial

Par Emmanuel

Depuis plus de 10 jours, vous avez peut-être eu l’impression que votre connexion internet était plus lente qu’à l’accoutumé et bien pour une fois cela ne sera pas dû à votre opérateur ! Une guerre géante est en cours contre l’organisation Spamhaus, la plus forte attaque jamais enregistrée sur le web depuis sa naissance et qui a des répercutions sur internet au niveau mondial.

Spamhaus victime d’une attaque DDoS jamais vue auparavant

L’organisation Spamhaus s’est attirée les foudres de groupuscules assez puissants dans le domaine des attaques par déni de service. Cette organisation existant depuis 1998 a pour tâche de lutter contre le spam au niveau mondial, en veillant à débusquer les mauvais élèves au niveau des hébergeurs et à les dénoncer auprès des fournisseurs d’accès pour que ces derniers les banissent. Mais cette fois, Spamhaus a dû toucher une corde sensible des spammeurs mondiaux, en ajoutant à sa liste des hébergeurs peu scrupuleux, un hébergeur néerlandais au sein de Cyberbunker.

Cyberbunker étant un haut lieu des activités suspectes dans le domaine de l’informatique, cette mesure a immédiatement perturbé leurs activités et a engendré une vague sans précédent d’attaques DDoS contre le serveur de Spamhaus, qui était tombé temporairement le 18 mars.

Un acharnement qui menace toutes les infrastructures du web

Le site Spamhaus habitué aux représailles dans sa lutte perpétuelle contre le spam, ne s’est pas laissé impressionner et a souscrit une protection CloudFlare. Les pirates ont alors mené des attaques jusqu’alors jamais vues, pour atteindre leur cible. En effet, voyant qu’ils ne parvenaient pas à atteindre directement le site Spamhaus, ils se sont alors attaqués massivement à tous les opérateurs fournissant la bande passante à CloudFlare, la protection de l’organisation luttant contre le spam. Une attaque qui a fait bondir le trafic mondial à des niveaux anormaux.

Les hackers s’en sont également pris à des « nœuds »  du trafic internet, un peu partout dans le monde, de Londres, à Amsterdam, en passant par Hong kong, ralentissant brutalement le trafic mondial d’internet. Des experts commencent à s’inquieter, car les attaques durent depuis 10 jours et personne ne sait vraiment ce qu’il pourrait advenir de l’internet mondial si ce genre d’attaque venait à s’amplifier et faire s’écrouler certaines infrastructures surchargées en requêtes.

Cinq pays sont actuellement en train d’enquêter sur cette vaste attaque, pour en déterminer les véritables responsables.

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Plus dans Actualités
Les abonnés Free pourraient recevoir des femtocell

Le fabricant Taïwanais Arcadyan Technology vient de révéler une information pour le moins secrète. En effet, il affirme qu'il livre…

Fermer