Accueil » Actualités » La FTC demande aux moteurs de recherches d’identifier la publicité

La FTC demande aux moteurs de recherches d’identifier la publicité

Par Emmanuel

La Fédéral Trade Commission a demandé aux plus gros moteurs de recherche du web, de mieux distinguer les publicités par rapport aux résultats réels, car dans certains cas les utilisateurs ne voient pas la différence et pensent cliquer en toute bonne foi sur un résultat naturel.

Mieux distinguer la publicité par rapport aux résultats de recherche…

La Federal Trade Commission (FTC) a demandé aux plus gros moteurs de recherche internet, mais également à des moteurs plus spécialisés, de clairement différencier les publicités, des résultats naturels. 17 moteurs spacialisés sont directement visés, ainsi que les géants comme Google, Yahoo !, Ask, Bing, AOL, etc. portant à 24, le nombre des sociétés visées par cette missive.

Il est vrai que certains moteurs de recherche ne font pas un très grand effort pour que l’utilisateur puisse facilement voir s’il s’agit d’un vrai résultat ou s’il s’agit d’une publicité. La FTC désire donc que les entreprises en question trouvent des solutions très rapidement, pour que les liens sponsorisés soient identifiables instantanément et surtout sur les téléphones mobiles. En effet, de plus en plus de recherches sont effectuées depuis un smartphone et l’affichage des résultats publicitaires est encore plus difficile à différencier.

Les modifications voulues par La FTC pour différencier la publicité

La Federal Trade Commission a fait quelques recommandations comme définir un fond coloré réellement différenciable du reste des résultats et non un léger dégradé presque invisible, comme c’est actuellement le cas. Un cadre plus marqué serait également possible pour marquer une nette différence entre la publicité, les liens sponsorisés ou les résultats naturels.

Ce qui apparait également dans cette affaire, c’est qu’il y a quelques années quand Google était le premier à mettre en avant cette technique publicitaire, il avait été accusé d’abuser de sa position de référenceur et de régie publicitaire, et pourtant aujourd’hui c’est le meilleur élève, alors que tous les plaignants de l’époque se retrouvent maintenant à utiliser les mêmes méthodes, mais en beaucoup moins clair pour les utilisateurs !

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Nous serions ravis d'avoir votre avis, laissez un commentaire !x
()
x
More in Actualités
Taxe sur les appareils connectés : indolore pour le consommateur ?

Proposée mi-mai par le rapport Lescure, la taxe sur les produits connectés sera bien mise en place en fin d…

Close