Accueil » Actualités » Les sites web envahis de publicités seront sanctionnés par Chrome 71

Les sites web envahis de publicités seront sanctionnés par Chrome 71

Par Ruby Charpentier

Google veut mettre de l’ordre dans le domaine de la publicité sur le web, et désormais Chrome 71 sanctionnera les sites saturés de publicités en les plaçant en liste noire.

Une blacklist pour les sites saturés de publicités

Suite au fait que de nombreux sites internets soient complètement saturés de publicités, et ce malgré l’agacement que cela génère auprès des utilisateurs, le navigateur Chrome disposera dans sa version 71 d’outils supplémentaires permettant de sanctionner les responsables. Seront donc ciblés tous les sites ne faisant pas le nécessaire pour rendre leur consultation acceptable.

 

Cette démarche du navigateur de Google entre dans le cadre d’un programme déjà entamé par le géant du web depuis février 2018, et dans lequel un bloqueur de publicités supplémentaire avait fait son apparition sur l’application. La firme de Mountain View compte visiblement durcir encore ce dispositif.

 

Avec la version 71 de Chrome, Google passera donc à la vitesse supérieure, un outil automatique travaillant à la détection et au blocage de publicités ou de sites non conformes, et contribuant à dégrader le confort des internautes.

Protéger l’internaute ou ses propres revenus publicitaires ?

En matière de sanction, et puisque cela ne pourra en rien prendre la forme de poursuites officielles, Google a décidé de toucher publicitaires et webmasters là où ça fait mal : les revenus publicitaires. L’outil de référencement que représente le numéro un des moteurs de recherche a en effet un pouvoir sur la chose.

 

Ainsi donc, popups et autres messages intrusifs feront l’objet d’un tri impitoyable , y compris ceux tentant de tromper les utilisateurs annonçant de soit disant faiblesse de sécurité de votre machine. Parallèlement, les sites web concernés recevront une alerte de Chrome demandant une mise en conformité, sous peine d’être placé en liste noire par le navigateur.

 

Le simple blocage automatique par Chrome privera les sites incriminés de certains revenus publicitaires, en empêchant l’affichage générant ces revenus. Nul doute néanmoins que le géant du web cherche à mettre de l’ordre dans un domaine représentant pour lui plus de 100 milliards de dollars annuels.

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Plus dans Actualités
TikTok : découvrez l’application numéro 1 dans le monde !

Une application chinoise est en train de bouleverser les podiums dans de nombreux pays en matière de nombre de téléchargements.…

Fermer