Accueil » Actualités » Trop de publicités, tue la pub ?

Trop de publicités, tue la pub ?

Par Emmanuel

Le chiffre d’affaire du marché de la publicité ne fait que de s’accroitre depuis plusieurs années, il a même  prit 5,3% en 2012, malgré la crise économique, là où tous les autres médias sont en baisses ! Mais cette course à la croissance est en train d’avoir pour effet pervers, d’engendrer un dégoût de la part des Français qui l’estime trop présente et surtout trop aggressive.

Les français de plus en plus exaspérés par la publicité sur internet

Une étude réalisée fin mai sur un petit échantillon de la population a révélé de biens tristes résultats concernant la perception qu’ont les français de la publicité. En effet, chaque français estime être confronté à plus de 70 publicités chaque jour sur le web, ils sont 90% à la juger omniprésente, 84% que ces pubs leurs font perdre du temps, 86% qu’elles est trop intrusives et 61% à les estimer stressantes.

Il est vrai que de plus en plus de publicités inondent les sites internet et même si certaines sont assez discrètes et appréciées comme les bonnes vieilles bannières de pub dans le header d’un site, d’autres en revanche engendrent une répulsion de la part des utilisateurs. C’est notamment le cas des publicités intempestives, des vidéos bloquant temporairement toutes actions, des clips publicitaires au début de vidéo ou des publicités virales sur les réseaux sociaux. Paradoxe, les clients détestent (nous) et pourtant ce sont précisément les types de contenus publicitaires qui sont conseillés par les géants de la pub, auprès des annonceurs !

Le graal de la pub, va-t-il devenir un flop ?

Même si le marché en 2012 représente 1755 milliards d’euros de dépenses pour les annonceurs, un virage stratégique a été pris par les agences de pubs qui recommandent la viralité, les contenus interactifs, ludiques et les pubs adaptées aux habitudes de navigation… aux annonceurs. Elles sont pourtant les trois types de pubs, les moins appréciées par les internautes. La stratégie visée étant de générer du buzz autour de la publicité, en la faisant voyager sur les réseaux sociaux, un possible flop au vue de l’affection des utilisateurs.

Il en est de même pour les publicités utilisant des données personnelles, comme l’historique de navigation, qui sont perçues comme une sorte de violation de la vie privée ou d’espionnage ayant des visées marketing. Un sentiment négatif qui devrait être assez néfaste dans l’avenir, avec la tendance à la généralisation de ce type de pub par les annonceurs.

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Nous serions ravis d'avoir votre avis, laissez un commentaire !x
()
x
More in Actualités
Révolution chez Free, avec Freebox OS et Freebox Compagnon

Toujours à la page, la Freebox Révolution propose maintenant Freebox OS et Freebox Compagnon, deux outils intuitifs destinés à séduire…

Close