Accueil » Actualités » La NSA utilise un moteur de recherche baptisé XKeyscore pour espionner les gens

La NSA utilise un moteur de recherche baptisé XKeyscore pour espionner les gens

Par Emmanuel

L’affaire Snowden n’en finit plus de rebondir, d’abord avec les révélations sur le système Prism capable d’accéder à des données à travers les serveurs des plus grands groupes internet, tels que Facebook, Google, Yahoo, etc. Cette fois, c’est un nouveau pan du secret qui s’effrite, la NSA posséderait un moteur de recherche nommé XKeyscore, capable de tout retrouver sur un individu, simplement en tapant son nom d’utilisateur ou une adresse mail !

XKeyscore le moteur de recherche secret de la NSA

Edwards Snowden l’ex consultant de la NSA ayant révélé l’existence d’un programme d’espionnage mondial appelé Prism, a de nouveau fait parler de lui hier. Il a en effet fournit de nouveaux documents prouvant que cet espionnage généralisé est bel et bien concret et que les moyens de la NSA dans ce domaine sont colossaux. L’agence américaine posséderait un moteur de recherche top secret baptisé XKeyscore, permettant aux agents de tout savoir sur un individu.

Le fonctionnement est simple, mais effrayant ! Il suffit de taper un nom, un nom d’utilisateur, une adresse mail, etc. de fixer une période de temps et le moteur vous donne absolument tout… mail, historique de navigation, conversation internet, sms, actualisation de profils dans les réseaux sociaux, et bien plus encore. La vie numérique est donc inscrite dans une base de données, accessible aux agents de la NSA et répartie dans plus de 500 serveurs dans le monde, aussi bien dans des pays alliés comme l’Europe, mais également des pays au passé sulfureux avec les Etats-Unis, comme le Venezuela, la Russie, des pays arabes ou la Chine.

XKeyscore permet d’espionner tout ce qu’un utilisateur lambda fait sur le web

Le volume de données stockées par la NSA est impressionnant car certains jours, c’est près de 20 To de données qui sont conservés par l’agence gouvernementale. Normalement le Foreign Surveillance Intelligence Act définit qu’il faut une autorisation pour mettre une personne sous surveillance, mais dans les faits c’est quasiment incontrôlable, puisque très souvent caché sous le sceau du secret.

Quoi qu’il en soit le moteur de recherche XKeyscore offre toutes les conversations, les navigations sur internet, les mails aux yeux des agents de la NSA en tapant un simple numéro, un nom ou parfois une simple adresse IP… Pour se dédouaner comme d’habitude, le gouvernement se défend en disant que ce système est prévu pour lutter contre le terrorisme et que grâce à XKeyscore, près de 300 terroristes ont été arrêtés depuis 2008 !

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Nous serions ravis d'avoir votre avis, laissez un commentaire !x
()
x
More in Actualités
L’USB 3.1 double le débit, à 10Gb par seconde !

L'ensemble des nouvelles spécifications de l'USB 3.1 font de cette future nouvelle génération la plus rapide. Le débit passe tout…

Close