Accueil » Actualités » GPS éteint ou pas, les capteurs d’un smartphone permettent de vous géolocaliser

GPS éteint ou pas, les capteurs d’un smartphone permettent de vous géolocaliser

Par Ruby Charpentier

Ayant réalisé des expériences exploitant les nombreux capteurs actifs des smartphones, des chercheurs de la Northeastern University démontrent que même lorsqu’un GPS est éteint, le mobile est toujours géolocalisable.

Des capteurs exploitables pour localiser, même si le GPS est coupé

Se basant sur l’activité permanente des nombreux capteurs d’un smartphone, les chercheurs de la Northeastern University de Boston ont réalisé des expériences montrant que quoi qu’il arrive, ces capteurs permettent toujours la géolocalisation de cet appareil.

Tous les utilisateurs partent généralement du principe que couper son GPS revient à se préserver de toute géolocalisation, mais il n’en est rien. Même lorsque cette fonction est désactivée, il est toujours possible de situer un smartphone, ne serait-ce que par le biais de fonctions comme le gyroscope, l’accéléromètre ou le magnétomètre de votre mobile.

Exploitant ces outils, les chercheurs sont parvenus à localiser des utilisateurs se déplaçant dans de grandes villes anglaises, et comme le précise ces spécialistes de la question, « Peu de gens sont conscients de ce problème. Principalement parce que quand nous pensons à l’emplacement, nous l’associons au GPS sur le téléphone ».

Des vulnérabilités réelles dans la protection de la vie privée

Bien que n’ayant pas été conçus dans ce but, la multitude de capteurs inclus dans nos appareils mobiles sont largement exploitables pour vous situer, explique le professeur Guevara Noubir qui précise « Les gens ne réalisent pas vraiment que leur téléphone portable est, en un sens, potentiellement le meilleur dispositif d’espionnage que vous pouvez imaginer ».

Les tests effectués par les scientifiques débouchent toutefois sur des taux de géolocalisation variables, dont la précision peut varier de 50% à 90%, selon le lieu, le type de relief ou la ville dans laquelle on se situe. Les meilleurs scores sont généralement obtenus sur les trajets journaliers et répétitifs.

Loin d’être en mesure de proposer une solution concrète à cette intrusion potentielle dans la vie des utilisateurs, les chercheurs de la Northeastern University déclarent simplement vouloir « faire prendre conscience aux gens que de telles vulnérabilités existent et qu’elles devraient être prises en compte ».

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Plus dans Actualités
Tous géolocalisés par Google même lorsque cette fonction est désactivée

Le constat d'une enquête de l'Associated Press est sans appel : Désactiver l' « Historique des positions » ne suffit…

Fermer