Accueil » Actualités » SFR mis en demeure pour publicité jugée trompeuse

SFR mis en demeure pour publicité jugée trompeuse

Par Emmanuel

Tout comme l’ont été certains concurrents, SFR est à son tour montré du doigt pour une publicité induisant en erreur les consommateurs. Mis en demeure par l’association Familles Rurales, l’opérateur devra tenir compte du futur arrêté de la répression des fraudes.

Des annonces inexactes, qui valent à SFR une mise en demeure

Face aux publicités actuelles, les associations de consommateurs en ont assez de la confusion et des abus de langage des opérateurs. Interrogée sur ce sujet, Nadia Ziane, avocate représentant l’association Familles Rurales, déclare : « Nous avons mis SFR en demeure de changer sa publicité sous huit jours, puis s’il le faut l’association assignera l’opérateur devant le Tribunal de Grande Instance de Paris ». Dans le cadre de sa campagne publicitaire, SFR affirme être en mesure de fournir « la meilleure couverture très haut débit mobile en France pour fin 2013 », créant un amalgame entre sa technologie Dual Carrier à 42 Mb/s, et sa future 4G.

Selon Familles Rurales, un certain flou artistique est donc sciemment entretenu entre différents types d’offres et de systèmes, dans lesquels le consommateur ne peut s’y retrouver, d’autant plus qu’il ne dispose d’aucun élément pour s’assurer qu’il peut géographiquement profiter d’une couverture ou non.

Réactions du ministère de l’économie et du service de répression des fraudes

Désireux de faire réagir les instances, les membres de Familles Rurales mettent en évidence le fait que « Les opérateurs ont trouvé un argument pour qu’un grand nombre de consommateurs changent de forfait sans se soucier de la possibilité pour eux d’accéder réellement à cette nouveauté ». Si les représentants de l’opérateur au carré rouge n’a pas souhaité se prononcer sur ce sujet, Fleur Pellerin et Benoît Hamon, respectivement ministre délégué à l’économie numérique et à la consommation, ont en revanche rappelé que « des allégations de nature à induire les consommateurs en erreur dans ce domaine sont susceptibles d’être qualifiées sous l’angle des pratiques commerciales trompeuses », et invitent l’ensemble des opérateurs comme SFR à « veiller avec une prudence redoublée à la loyauté de leurs publicités ».

Suite à ces interventions, la DGCCRF (service général de répression des fraudes) proposera avant fin 2013 un arrêté cadrant les annonces des opérateurs, quant aux débits parfois inexacts annoncés dans leurs publicités.

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Nous serions ravis d'avoir votre avis, laissez un commentaire !x
()
x
More in Actualités
OVH : L’hébergeur français passe à la vitesse supérieure

L'entreprise OVH spécialiste français de l'hébergement de sites web annonce qu'il va devoir passer à la vitesse supérieure, victime de…

Close