Accueil » Actualités » Justice: la fin du site BitTorrent isoHunt

Justice: la fin du site BitTorrent isoHunt

Par Emmanuel

Le fondateur du célèbre site de BitTorrent IsoHunt, aussi connu que The Pirate Bay, a décidé de fermer son site. 10 ans de service, qui disparaissent à seulement quelques jours du procès qui l’attendait, face à la très puissante MPAA (Motion Picture Association of America).

isoHunt : 10 ans d’activité dans le BitTorrent qui disparraissent…

Gary Fung le fondateur du site isoHunt est triste de voir se sceller le sort de son site web spécialisé dans le BitTorrent, mais au vue de la pression exercée par ses adversaires et des dommages et intérêts réclamés, il a préféré signer un accord à l’amiable avec la MPAA. La très puissante Motion Picture Association of America était en procès avec isoHunt depuis 2006 et réclamait 600 millions de dollars de dommages et intérêts au site de BitTorrent.

Le procès devant un jury populaire devait débuter en Novembre, mais le PDG d’isoHunt a préféré s’avouer vaincu et signer un accord à l’amiable définissant la fermeture du site de BitTorrent et une amende de 110 millions de dollars pour dédommager le préjudice subit pour les droits d’auteurs violés.

Le parapluie Safe-harbor n’a pas tenu

La stratégie de défense du site isoHunt était la revendication du « Safe Harbor » auprès des autorités américaines. Une loi qui protège les sites web s’impliquant activement dans la suppression des liens menant vers du contenu illégaux. isoHunt s’était défendu en prouvant que dès qu’un propriétaire de contenu revendiquait sa propriété, le site supprimait les liens bitTorrent.

Mais la justice avait prévenu que cette stratégie était très risquée, en sachant que de nouveaux liens bitTorrent étaient perpétuellement créés et que le site ne faisait rien pour lutter contre cela puisque son business reposait précisément sur la mise à disposition de liens vers des fichiers. Gary Fung a déclaré : «Je suis triste d’abandonner mon bébé. Je me suis battu, j’ai fini la course et je suis resté fidèle, je n’ai pas compromis les identités de nos utilisateurs».

De son côté, la MPAA a exprimé sa satisfaction, en déclarant : «Cela sera enfin un message fort à tous ceux qui bâtissent un business dont les fondations encouragent ou facilitent les infractions sur le droit d’auteur».

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Nous serions ravis d'avoir votre avis, laissez un commentaire !x
()
x
More in Actualités
Google : 15 ans de technique bien rodée et un moteur qui tourne !

Fêtant ses 15 ans, Google doit sa réussite continue à une certaine anticipation du marché publicitaire. Son secret : avoir…

Close