Accueil » Actualités » Espionnage : 8 secondes et votre vie appartient à la NSA

Espionnage : 8 secondes et votre vie appartient à la NSA

Par Emmanuel

De nouveaux documents, viennent d’être publiés sur le site du magazine « Intercept » concernant le scandale d’espionnage de millions de personnes par la NSA, aux Etats-Unis et à l’étranger. Ces documents ont été mis en ligne par l’ex journaliste du Guardian Glenn Greenwald et mettent en évidence un programme baptisé « Turbine », capable d’infecter n’importe quel PC en moins de 8 secondes pour en espionner le contenu.

Snowden révèle qu’il faut seulement 8 secondes à la NSA pour infecter un PC

Les milliers de documents classés, révélés par l’ex consultant à la NSA Edward Snowden, viennent de mettre en évidence une nouvelle partie du vaste programme d’espionnage que mène la NSA dans son pays, mais également à l’étranger. Les documents publiés aujourd’hui par l’ex journaliste du Guardian Glenn Greenwald, démontrent que l’agence de surveillance américaine utilise des malwares pour infecter des PC, afin de les espionner. La NSA aurait développé une grande quantité de logiciels malveillants et aurait déjà contaminé des millions d’ordinateurs dans le monde.

Les malwares utilisés permettraient d’extraire d’importantes quantités de données sur les PC infectés, aussi bien des fichiers, que des conversations de chat, des mails ou d’utiliser le micro ou une webcam à l’insu de l’utilisateur. La NSA se serait servie de spams, de courriers électroniques et même de clones de pages, comme des pages de notifications Facebook par exemple. L’utilisateur pensait voir une notification d’actualisation de la page FB d’un ami et en réalité, c’était un malware !

Nom de code : Turbine

L’agence de surveillance américaine a utilisé un logiciel gérant tous ses malwares, baptisé « Turbine », capable selon Snowden d’infecter n’importe quel ordinateur en moins de 8 secondes. L’agence a élaboré des logiciels malveillants capables d’infecter la majorité des logiciels connus, en exploitant des failles de sécurité. Le programme existe depuis 2004, avec lequel la NSA espionnait une centaine d’individus, mais à partir de 2010 l’agence est passée à la vitesse supérieure et concernerait des dizaines de millions de personnes.

Le document révélé par Edward Snowden fait état : « d’un espionnage depuis le siège de la NSA, dans le Maryland, mais aussi depuis le Royaume-Uni et le Japon. L’agence britannique de surveillance GCHQ a joué un rôle important dans ces opérations. »

2 Commentaires
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
tchibeck

Moi je m’en fous, ça m’inquiète beaucoup moins qu’une saleté comme les Google Glass, par exemple.
C’est pas que j’aime être surveillé par la NSA (comme toutes les autres agences d’espionnage qui le peuvent) : c’est leur métier ! De tous temps, tous les pays du monde ont eu des services secrets pour faire dans l’ombre ce qu’il était malvenu de faire au grand jour.

Je trouve infiniment plus dangereux ce que fait Google, qui en sait tout autant, voire plus sur chacun de nous, alors que ce n’est PAS son métier !

Goupils

Saloperie de rosbeefs, toujours dans les coups foireux…

2
0
Nous serions ravis d'avoir votre avis, laissez un commentaire !x
()
x
More in Actualités
Google fait l’acquisition de Green Throttle Game

Google serait-il en train de s'intéresser à l'univers des jeux vidéo pour mobile ? C'est en tout cas ce que…

Close