Accueil » Actualités » Microsoft proposera des PC portables à 99 dollars

Microsoft proposera des PC portables à 99 dollars

Par Emmanuel

Face à la réelle prise du marché des PC portables par Google avec sa fameuse gamme de Chromebook, Microsoft a décidé qu’il était temps de réagir et de s’imposer à son tour sur ce secteur. La firme de Redmond a annoncé qu’elle lancerait des PC à 250 et 199 dollars, mais aussi un PC portable à seulement 99 dollars… de quoi faire réagir Google !

Face aux Chromebook, Microsoft annonce des PC portables à 99 dollars !

Depuis plusieurs années le secteur des ventes de PC est en chute libre et certains ont décidé de cibler des domaines très précis comme Google, qui a choisi de vendre des PC portables à bas prix. La gamme des Chromebook est un vrai succès et son essor est fulgurant. Les clés de cette réussite sont des PC petits, légers, complets et vraiment pas chers. Microsoft va précisément déclencher une guerre dans ce secteur, en annonçant des ordinateurs à seulement 99 dollars, équipés avec Windows !

Aujourd’hui, près de 9 ordinateurs sur 10 tournent sous le système d’exploitation Windows, Microsoft ne voit pas d’un bon œil l’essor des Chromebook qui eux sont équipés de l’OS de Google. D’autant, que dans le domaine des terminaux connectés (tablettes, smartphones, PC) Microsoft ne représente que 14% du marché. Pour contre attaquer, Microsoft a dévoilé l’arrivée prochaine de trois modèles des marques Acer, Toshiba et HP au prix de 250 et 199 dollars et d’un PC à 99 dollars, qui sera le fer de lance de cette offensive.

Les micros PC portables pourraient donc voir leurs prix s’effondrer encore un peu plus dans les mois à venir en cas de riposte de Google, qui ne sera pas prêt à perdre le marché de ce type d’ordinateurs où il est presque devenu leader…

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Nous serions ravis d'avoir votre avis, laissez un commentaire !x
()
x
More in Actualités
Google + : les pseudonymes sont désormais autorisés

Google + semble avoir fait marche arrière sur l'une de ses règles les plus importantes, à savoir l'obligation d'utiliser son…

Close