Accueil » Actualités » Sécurité : possibilité de pirater des empreintes digitales à partir de photos

Sécurité : possibilité de pirater des empreintes digitales à partir de photos

Par Emmanuel

Le secteur de la sécurité mise énormément sur les empreintes digitales pour protéger nos maisons, nos coffres forts, des voitures ou des smartphones dans les années à venir. Pourtant, le Chaos Computer Club est déjà parvenu à démontrer qu’il était possible de copier une empreinte digitale utilisable, simplement à partir de photographies publiées publiquement sur internet ! De quoi s’inquiéter…

Des hackers capables de reconstituer des empreintes digitales à partir de photographies

La conférence annuelle du Chaos Computer Club (CCC) s’est tenue samedi en Allemagne, dans la ville de Hambourg. Les meilleurs hackers du monde entier ne ratent jamais cet évènement, pour s’échanger leurs grandes découvertes. Jan Krissler, plus connu sous le pseudonyme de Starbug, a profité de cet évènement pour dévoiler une faille concernant les systèmes de reconnaissances d’empreintes digitales. Le hacker a démontré devant l’assemblée du Chaos Computer Club, comment il est parvenu à contourner ce système de protection, au moyen de simples photographies !

Jan Krissler a montré qu’il était capable de réaliser une copie d’empreintes digitales, simplement à partir de photographies publiées publiquement sur internet. En effet, avec plusieurs images de bonne résolution, prises de différents angles d’une même main, il est possible de reconstituer complètement les empreintes digitales ! Une nouvelle particulièrement inquiétante, étant donné que les géants du High-Tech nous vendent ce système d’authentification, comme étant plus fiable qu’un mot de passe.

Le hacker ne s’est pas contenté de sa propre empreinte digitale pour effectuer sa petite expérience devant l’auditoire du Chaos Computer Club, il a carrément réalisé une copie de l’une des empreintes digitales d’Ursula von der Leyen, qui n’est rien de moins, que la ministre de la défense allemande ! Jan Krissler a utilisé le programme VeriFinger, disponible n’importe où sur internet, pour recréer l’empreinte grâce à plusieurs photographies de la ministre disponibles sur le web.

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Nous serions ravis d'avoir votre avis, laissez un commentaire !x
()
x
More in Actualités
La Chine aurait bloqué la messagerie Gmail, inaccessible depuis vendredi.

Google a publié un rapport statistique où l'on voit s'effondrer le nombre d'utilisateurs de la messagerie Gmail vendredi. Plusieurs observateurs…

Close