Accueil » Actualités » Freebox mini 4K : Free lance une box internet 4K

Freebox mini 4K : Free lance une box internet 4K

Par Emmanuel

Aujourd’hui Free avait invité la presse à un événement mystérieux par le biais d’un simple mail envoyé lundi à tous les journalistes du secteur high-tech. Le mystère est finalement tombé, Free annonce le lancement de la première box internet 4K au monde ! Baptisée Freebox mini 4K, cette box sera commercialisée à 29,99 euros.

Xavier Niels dévoile sa Freebox mini 4K

La Freebox mini 4K est un appareil qui fonctionne sous Android et qui supporte la technologie 4K pour les vidéos Ultra Haute Définition. Free est d’ailleurs très fier de préciser qu’ils sont les premiers au monde à proposer une box de ce type. La Freebox mini 4K dispose d’un système de commande vocale et sera livrée avec une télécommande Bluetooth. L’opérateur a tenu à faire savoir que cette box complèterait la gamme existante, à savoir : la box Révolution à 35 euros et la box Crystal à 29,99 euros.

La Freebox mini 4K intégre le triple play (Internet avec fibre, téléphonie fixe et télévision), elle peut donc convenir à une grande majorité des consommateurs, puisqu’elle sera même moins chère que la box Crystal qui n’inclue pas la télévision pour le même prix.

M. Lombardini, le directeur général de Free explique que même si la 4K est loin de se démocratiser à cause du prix des télévisions 4K : « L’arrivée du 4K est bien engagée, c’est une technologie qui commence à s’installer. Quand les chaînes verront qu’il y a un public, elles la mettront plus largement en place ». Free se veut donc être un précurseur dans ce secteur d’avenir…

1 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Pier-ro

Y’a un intérêt si on a déjà la fb revolution ?

1
0
Nous serions ravis d'avoir votre avis, laissez un commentaire !x
()
x
More in Actualités
Microsoft accuse Kyocera de violer 7 de ses brevets

Microsoft a décidé d'attaquer le groupe japonais Kyocera, qu'il accuse de violer certains de ses brevets liés à Android. La…

Close