Accueil » Actualités » Les banques pourront scruter l’historique de paiement de vos amis Facebook avant d’accorder un crédit

Les banques pourront scruter l’historique de paiement de vos amis Facebook avant d’accorder un crédit

Par Ruby Charpentier

Jusqu’où ira Facebook dans le domaine de la vie privée et du côté intrusif… Cette fois, on peut réellement dire, « trop loin ! ». Le réseau social vient de déposer un brevet pour une technologie permettant aux banques de compiler les données des amis d’une personne, afin de déterminer l’historique de crédit de son entourage.

Et si, l’accord ou non d’un crédit dépendait de vos amis Facebook !

Avec la technologie mise au point par Facebook, les banques pourraient vérifier la solvabilité de vos amis, avant d’accorder un crédit. Le concept de ce brevet est que les banques pourraient déterminer un score pour chaque personne, afin de déterminer la solvabilité. En dessous d’un certain chiffre concernant l’historique de ses amis, une personne pourrait donc se voir refuser un crédit !

A ce stade, il est assez difficile de déterminer quel est l’objectif de Facebook, si cette technologie sera utilisée ou revendue. Quoiqu’il en soit, elle est réellement contestable, car ce n’est pas parceque ses amis sont de mauvais payeurs ou des dépensiers, que l’on sera forcément pareil. En outre, il s’agit une nouvelle fois d’une idée totalement intrusive et qui plus est, incitante à faire le grand ménage dans ses amis, ce qui ne pourra qu’être négatif pour Facebook, car moins d’amis, signifie mathématiquement moins de like ou de partage.

D’après une source, proche du dossier, la technologie aurait en fait été rachetée au réseau social Friendster. Pour ceux qui pensent, que ces genres de procédés ne pourront jamais voir le jour, sachez qu’aux Etats-Unis, plusieurs organismes de crédits utilisent les données des profils Facebook, Twitter ou encore LinkedIn pour étayer leurs dossiers de crédit… En France, nous n’en sommes pas encore là, mais la banque BNP, serait en train de créer des partenariats avec le géant des réseaux sociaux pour mettre en place des solutions de paiement, d’ouvertures de comptes ou de transferts d’argent, l’échange de données sera donc fréquent entre les deux entreprises… A l’avenir avant de demander un crédit, il faudra peut-être faire un grand nettoyage sur son compte Facebook !

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Plus dans Actualités
Mise à jour de la suite LibreOffice 5.0

LibreOffice, la suite bureautique open source, vient de dévoiler quelle avait apporté de gros changements dans sa mise à jour…

Fermer