Accueil » Actualités » De plus en plus d’Allemands passent leurs papiers d’identité au micro-onde

De plus en plus d’Allemands passent leurs papiers d’identité au micro-onde

Par Ruby Charpentier

Il ne s’agit pas d’une nouvelle recette de cuisine pour les geeks, mais d’une technique que les Allemands sont de plus en plus nombreux à utiliser, pour détruire les puces RFID présentes dans leurs cartes d’identité ou d’autres documents. Ces derniers craignant d’être espionnés, l’objectif est donc de détruire cette source d’informations ou de tracking.

Les Allemands commencent à défier l’Etat et passent leurs cartes d’identité au micro-onde

L’évènement qui a mis en avant ce phénomène est l’arrestation d’un homme de 29 ans à l’aéroport de Francfort ce mardi. Ce dernier n’a pas pu être identifié, car il avait grillé la puce RFID de ses papiers d’identité au micro-onde. L’homme a évoqué son droit au respect de sa vie privée, en ne permettant pas de l’espionner. Il a expliqué que son identité était déjà présente sur les papiers en question pour la police, alors que lui en revanche n’a aucun contrôle sur les données présentes sur la puce, ni sur leurs usages par les autorités.

Le souci pour ce jeune homme, est que les papiers d’identités même s’ils sont personnels, restent la propriété de l’état, il a donc confessé un délit qui peut lui couter dans le meilleur des cas une grosse amende et dans le pire une peine de prison, pour modification illégale de documents officiels.

Le cas n’est pas unique en Allemagne, de plus en plus de citoyens entreprennent la même démarche, fatigués des scandales en série démontrant l’espionnage généralisé des citoyens par les gouvernements ou les agences gouvernementales. Certains estiment donc qu’ils ne veulent plus être tracés avec des puces RFID. L’espionnage est un problème pris très au sérieux par les Allemands toujours marqués par les méthodes utilisées dans le passé par la Stasi. Les révélations d’Edward Snowden ont dont un écho important dans ce pays. Pour preuves, deux faits notables, une place « Edward Snowden » a vu le jour dans la ville de Dresde et les ventes de machines à écrire n’ont jamais été aussi fortes en Allemagne depuis quelques mois.

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Nous serions ravis d'avoir votre avis, laissez un commentaire !x
()
x
More in Actualités
Sécurité : Dropbox propose une clé pour la double authentification

Chez Dropbox la sécurité prend une nouvelle tournure, l'entreprise vient d'annoncer qu'elle utilisait un nouveau système d'authentification, qui va considérablement…

Close