Accueil » Actualités » Le jour où l’industrie de la publicité a avoué avoir abusé est arrivé !

Le jour où l’industrie de la publicité a avoué avoir abusé est arrivé !

Par Ruby Charpentier

Après Microsoft qui s’est excusé pour avoir installé par défaut Windows 10 sur les terminaux de certains utilisateurs cette semaine, c’est au tour des géants de la publicité de faire leur mea culpa. Ils s’excusent d’avoir entaché internet et d’avoir abusé de la patience des internautes avec des publicités invasives pour gagner uniquement quelques centimes…

L’industrie de la publicité s’excuse auprès des internautes

Aussi incroyable que cela puisse paraître, l’Internet Advertising Bureau (IAB), qui est l’organisation regroupant les acteurs de la publicité en ligne, s’est excusée par le biais de Scott Cunningham, vice-président de la technologie et des opérations publicitaires. Ce dernier a avoué : « on s’est planté ».

Scott Cunningham a expliqué : « la publicité en ligne est devenue le fondement d’un moteur économique qui, aujourd’hui encore, soutient un World Wide Web gratuit et démocratique. » Un système de monétisation qui a sauvé internet après l’explosion de la bulle internet dans les années 2000, mais qui aujourd’hui l’asphyxie. Le vice-président de la technologie et des opérations publicitaires de l’IAB a avoué « on s’est planté », on a abusé des internautes, souillé le web et tout cela pour grappiller quelques centimes ».

Il a ensuite dénoncé le fait qu’aujourd’hui, il y a trop de publicités invasives, de pop-up, de ciblage publicitaire… autant, que les internautes font de plus en plus le choix des logiciels bloqueurs de publicités. Ce choix aussi compréhensible soit-il, est « une menace pour internet », qui risque de terminer avec un monde dominé par « quelques entreprises ». C’est en cela que l’IAB s’excuse, car cela n’a jamais été l’objectif.

Scott Cunningham a ajouté « Dans notre quête d’une plus grande automatisation et de maximisation des profits […] nous avons construit des technologies pour optimiser les revenus durant la baisse des marchés publicitaires. Avec le recul, notre quête pour grappiller quelques centimes nous a couté des dollars en termes de confiance des consommateurs. »

l’Internet Advertising Bureau concède également que « les systèmes de ciblage des utilisateurs, rapides, simples d’utilisation et rapportant gros, ont ralenti l’Internet grand public et vidé bien des batteries de téléphones. Nous étions tellement bons à ce jeu que nous sommes allés au-delà des capacités des tuyaux que nous avions nous-mêmes créés. Cela a dépassé les utilisateurs, vidé leurs terminaux, et mis leur patience à bout. »

« Nous avons perdu de vue notre responsabilité sociale et éthique de fournir une expérience sûre et pratique pour tous ceux qui souhaitent consommer les contenus de leurs choix », a conclu Scott Cunningham.
Il s’agit d’une incroyable prise de conscience au sommet de la pyramide, qui pourrait augurer de nouveaux comportements, de voir arriver des publicités différentes et de permettre surtout aux internautes d’avoir le choix de ce qu’ils veulent laisser filtrer de leurs données et des publicités qu’ils sont disposés à consentir lors de la navigation. Scott Cunningham a d’ailleurs promis que ces nouvelles normes seront soumises à discussions auprès du grand public, qui en soit, est le premier concerné !

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Nous serions ravis d'avoir votre avis, laissez un commentaire !x
()
x
More in Actualités
Microsoft a été trop loin avec les installations forcées de Windows 10

La société Micosoft s'est excusée auprès des utilisateurs pour les avoir incités sans doute un peu trop, à passer à la…

Close