Accueil » Actualités » Windows 10 poursuit sa rapide ascension vers les sommets

Windows 10 poursuit sa rapide ascension vers les sommets

Par Emmanuel

Le système d’exploitation Windows 10 n’en finit plus de gagner du terrain, il a atteint 14,86% le mois dernier. La progression est globalement plus rapide que pour les précédentes versions et dépasse déjà Windows 8.1, qui est loin derrière avec 11,43% de parts de marché.

Windows 10 toujours en plein croissance

Windows 10 a d’ailleurs fait un joli bond de 1,21% sur un mois, par rapport à janvier, mais il manque encore du temps pour que la dynamique puisse amener le système d’exploitation Windows 10 en tête du classement des OS. Actuellement, c’est toujours Windows 7 qui tient cette position avec 46,08% du marché. On remarque toutefois qu’une importante baisse de Windows 7 coïncide avec le début de la hausse de Windows 10.

D’après le site ZDNet, « Peu d’entreprises planifient des pilotes Windows 10. Nous verrons peut-être certains déploiements durant la 2e moitié de l’année, mais pas de déploiements importants avant la fin 2016. Ce sera plutôt 2017 », ajoutant cependant « Les entreprises devraient plus rapidement migrer sur Windows 10 ».

C’est en effet une possibilité car Microsoft a remarqué que Windows 10 semblait séduire et convenir aux entreprises, plus rapidement que toutes ses anciennes versions à leur début. Auparavant, quand une entreprise voulait migrer vers un nouvel OS, il pouvait se passer en moyenne 18 mois avant la prise de décision définitive. Pour Windows 10, on se situe aujourd’hui autour de 9 mois !

Une fois que la pompe des entreprises migrant vers Windows 10 se sera véritablement amorcée, l’essor de l’OS va s’accélérer et rejoindre rapidement Windows 7.

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Plus dans Actualités
Connectique : le LMcable fonctionne aussi bien sur Apple que sur Android

LMcable, ce nom ne vous dit sans doute rien, il pourrait peut-être devenir un câble incontournable à l'avenir. L'équipe derrière…

Fermer