Accueil » Actualités » Edward Snowden : les arguments du FBI contre Apple, sont des conneries

Edward Snowden : les arguments du FBI contre Apple, sont des conneries

Par Emmanuel

L’ancien consultant à la NSA Edward Snowden est aujourd’hui en exil à Moscou après avoir dérobé des données sur les programmes de surveillance confidentiels américains et britannique au pentagone. Ce dernier a cependant souhaité intervenir depuis Moscou lors de la conférence Common Cause qui s’est déroulée à Washington, afin de s’attaquer aux arguments du FBI dans son conflit avec Apple.

Le FBI cherche à imposer l’idée de technologies avec un degré de sécurité insuffisant

Cela fait plusieurs semaines qu’Apple et le FBI se confrontent dans la presse en mettant en avant leurs arguments dans le cadre d’une affaire qui a eu un important retentissement médiatique : la tuerie de San Bernardino. Le FBI avait demandé à Apple la clé de chiffrement de l’iPhone du terroriste afin de pouvoir accéder aux données de ce dernier.

La firme de Cupertino a refusé catégoriquement expliquant qu’elle n’allait pas livrer les clés de chiffrement, afin de ne pas compromettre le droit à la vie privée que tous ses clients ont fait en investissant dans des terminaux sécurisés. Du côté du FBI et de la justice, le ton monte car les institutions estiment que cette décision vise à favoriser les délinquants, les terroristes ou les meurtriers. Le FBI explique qu’il n’a pas les moyens techniques d’avancer dans son enquête sur la tuerie.

Snowden a donc tenu à remettre les pendules à l’heure sur les capacités du gouvernement à déverrouiller un iPhone et a déclaré : « Le FBI dit qu’Apple a des moyens techniques exclusifs pour déverrouiller un iPhone. Avec tout mon respect… C’est des conneries« . D’après Snowden, le gouvernement cherche à conduire la société à se divisier sur une question morale vis-à-vis des possibilités offertes par la technologie dans le domaine de la sécurité de la vie privée. L’objectif est d’amener le Sénat à légiférer pour brider les développements technologiques futur, en prenant comme prétexte la lutte contre le terorrisme.

Apple a reçu le soutien de nombreux acteurs dans l’univers du high-tech ou de l’informatique dans ce bras de fer avec le FBI, afin de défendre ce droit à la vie privée longtemps bafoué par les gouvernements.

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Nous serions ravis d'avoir votre avis, laissez un commentaire !x
()
x
More in Actualités
Selfie : l’application Masquerade se fait racheter par Facebook

Fans de selfies, voilà une nouvelle qui devrait vous réjouir. Facebook a racheté l'application Masquerade, aussi connue sous l'acronyme MSQRD.…

Close