Accueil » Actualités » Le porno et la réalité virtuelle font bon ménage : + 10000% sur Google

Le porno et la réalité virtuelle font bon ménage : + 10000% sur Google

Par Emmanuel

Depuis le lancement des premiers casques de réalité virtuelle en 2014, le marché de la réalité virtuelle est plutôt lent à démarrer, en revanche du côté du porno c’est une autre histoire, puisque si l’on prend les requêtes sur les 2 dernières années, on enregistre plus de 10000% de croissance sur les moteurs de recherche.

porno + VR = 10000% de croissance en moins de 2 ans !

Les internautes sont donc en train d’évaluer ce qui se fait dans le domaine de la réalité virtuelle et de la pornographie. C’est assez compréhensible, car le monde du porno a toujours eu tendance à s’approprier des nouvelles technologies, des nouveaux formats, etc. pour s’ouvrir à de nouveaux consommateurs. On se souvient de l’essor d’internet après l’arrivée des premiers sites porno, du minitel grâce au minitel rose ou de la démocratisation des technologies VHS comme nouveaux supports pour amener le porno au sein des foyers.

Il est donc tout à fait normal de constater qu’une nouvelle fois, une technologie profitera de l’effet boostant de l’univers de la pornographie sur ses ventes et sur la démocratisation de la réalité virtuelle. Plusieurs sites porno disposent déjà de rubriques VR, à l’instar de PornHub par exemple.

Le site spécialisé dans la réalité virtuelle VR Talk a dévoilé que les volumes de recherche sur les termes associant « porno » et « VR » étaient en forte hausse, avec plus de 10000% de recherche en plus ! La Norvège, Hong Kong et Singapour étant en haut du classement… Il est évident que les internautes commencent à se renseigner sur certaines offres avant de passer à l’acte d’achat. Les casques étant encore relativement chers, beaucoup ne veulent pas les acheter trop tôt, quand l’offre est encore trop faible pour justifier un achat.

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Plus dans Actualités
L’Anses met en garde contre les effets « probables » des ondes sur les enfants

300 pages, c'est la taille du dernier rapport de l'Anses (l'Agence nationale de sécurité sanitaire) visant à prévenir les parents…

Fermer