Accueil » Actualités » Seagate présente un disque SSD de 60 TB

Seagate présente un disque SSD de 60 TB

Par Ruby Charpentier

60 TB, le chiffre parait astronomique, c’est pourtant le volume de stockage que s’apprête à lancer le constructeur Seagate sur son futur SSD. Quand on sait que juste derrière se trouve Samsung, pourtant très fier de présenter son PM1633a de 15,36 TB il y a quelques mois… On s’aperçoit que le record du monde vient de faire un très gros bond !

Seagate repousse les limites des SDD

Pour le moment, le SAS SSD de 60 TB de Seagate n’est qu’en phase de démonstration, il n’est pas encore possible de l’acheter, mais quoi qu’il en soit il a le mérite d’exister et il va forcément ravir de nombreuses entreprises dans le domaine du stockage de données. On parle d’entreprises, car il est peu probable qu’un particulier casse sa tirelire pour faire son acquisition.

En effet, lorsque l’on sait que le PM1633a de 15,36 TB de Samsung est commercialisé autour de 10.000 dollars, on imagine assez bien le tarif probable d’un SSD de 60 TB… Seagate n’a pas dévoilé de prix mais a indiqué que la commercialisation de ce SSD débuterait aux Etats-Unis début 2017. Seagate a uniquement évoqué que ce SSD offrirait « le plus bas coût par gigabyte en flash à ce jour ».

Côté potentiel de stockage, le constructeur a souligné que le SAS SSD de 60 TB permettrait de stocker 400 millions de photos ou 12.000 films. Cela fait rêver, non ? Côté performances, le futur disque dur de Seagate propose 10 Go/s en lecture, 3.6 Go/s en écriture séquentielle, ainsi que 940k et 160k IOPS en lecture/écriture aléatoires; Le tout, pour une consommation de 26 watts en charge !

En attendant si vous ne pouvez pas attendre et que vous souhaitez un produit Seagate de qualité, vous pouvez vous rabattre sur le dernier SSD de 8 TB (Nytro XP7200 NVMe).

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Plus dans Actualités
La Russie réclame une amende de 6 millions d’Euros à Google

La Russie accuse le géant Google « d'abus de position dominante » dans son système d'exploitation d'Android et sanctionne la…

Fermer