Google Pixel 2 : Google prêt à déclencher une guerre totale avec Samsung ?

La patience de Google a des limites et son appétit de nouveaux marchés en revanche n'en a aucune.

Un Pixel 2 pour aller chasser sur les terres de Samsung Il semble qu'en lançant son futur Google Pixel 2, le remplaçant de la gamme Nexus qui n'a pas connu le succès escompté par Mountain View, que Google souhaite s'attaquer frontalement à Samsung.

Un Pixel 2 pour aller chasser sur les terres de Samsung

D'après le site AppBrain, près d'un smartphone construit sur deux dans le monde, tournant sous Android, l'est directement ou indirectement par Samsung. Google et Samsung fonctionne donc comme une symbiose apportant une croissance pour chacun des deux, toutefois Samsung semble avoir un appétit qui pourrait nuire aux chiffres de Google et l'américain estime aujourd'hui dangereux de confier un si grand pourcentage de son business model à un acteur aussi agressif.

Samsung cherche en effet à imposer son système d'exploitation mobile Tizen et veut faire de Bixby l'intelligence artificielle de nombreux smartphones à venir. Samsung pourrait donc grignoter des parts de marché aussi bien à Android, qu'à Google Assistant et Google a donc décidé de proposer un smartphone qui  ira concurrencer frontalement le Galaxy S8.

Le Pixel 2 sera le concurrent direct du dernier né de Samsung, dans l'optique de lui aussi grignoter des parts de marché dans le secteur du mobile. Mountain View ne lancera d'ailleurs pas un, mais trois modèles dans cette offensive, qui devrait se dérouler en fin d'année. Cela sent le sapin ! Il y aurait un Pixel 2, un Pixel XL 2 et un troisième mystérieux téléphone.

Google aurait privilégié le tout dernier processeur Snapdragon 835. De plus, sachant qu'un nouvel OS devrait pointer le bout de son nez chez le développeur, à savoir Android Andromeda, il n'est pas impossible que Google en profite pour s'emparer de quelques précieuses parts de marché à Samsung histoire de l'affaiblir dans un marché redevenu concurrentiel notamment avec l'émergence de géants chinois, comme Huawei, Oppo ou Vivo par exemple.

.

Réagissez !
Voir aussi :
Google veut apaiser ses relations avec la presse

Subscribe with Google : Google en promoteur de la Presse

Longtemps dans un bras de fer avec la presse, Google a désormais bien compris que la croissance de l'entreprise dépend aussi de la croissance de ces éditeurs, puisque les revenus engrangés par la...
Interdiction des publicités pour les cryptomonnaies

Après Facebook et Google, Twitter bannit les publicités pour les cryptomonnaies

Après Facebook et Google, c'est au tour de Twitter de bannir de son service les publicités pour les crypto-monnaies. Cette mesure, qui vise à protéger les internautes, va pourtant à l'encontre du...
Soyez le premier à réagir !