Accueil » Actualités » Google et Apple, une avance certaine sur Samsung en matière d’assistants virtuels

Google et Apple, une avance certaine sur Samsung en matière d’assistants virtuels

Par Emmanuel

En matière d’assistants virtuels, il semblerait que Samsung, dont l’assistant virtuel Bixby n’est toujours pas sorti en version anglophone, soit à la traîne. En effet, de manière générale, les constructeurs asiatiques ont un train de retard sur les firmes américaines comme Apple, Google ou Amazon par exemple.

Bixby: un assistant virtuel qui a du mal à surmonter l’écueil de la langue

L’assistant virtuel de Samsung Bixby se fait désirer, puisque sa version anglophone a encore été retardée. Pour un des représentants de Samsung: « Développer Bixby dans d’autres langues (que le sud-coréen) prend plus de temps que prévu, principalement à cause du big data ».

Ainsi, « de nombreux ingénieurs basés aux Etats-Unis font tout ce qu’ils peuvent pour développer la version anglophone. Mais à cause de barrières linguistiques et géographiques, leurs rapports et échanges avec les équipes basées en Corée du Sud ralentissent considérablement le développement », indique une source anonyme.

En raison de ces nombreux écueils, Samsung se voit contraint de retarder la sortie de Bixby dans sa version anglophone. Cela veut donc aussi dire que les usagers français du Samsung Galaxy Note 8 devront attendre encore plus longtemps.

Des assistants virtuels plus efficients chez Google et Apple

Cette difficulté semble aussi toucher un autre fabricant asiatique, en l’occurrence HTC. Ayant sans doute compris les faiblesses de son assistant virtuel, Sense Companion, son HTC U11 propose d’autres assistants virtuels, Google Assistant et Alexa d’Amazon. Les firmes américaines ont un atout considérable en la matière : le fait de travailler sur une base de données immense.

Pourtant, Samsung ne désespère pas en matière d’assistants virtuels, ayant notamment racheté Viv, une société d’intelligence artificielle fondée par les créateurs de Siri. A cela s’ajoute le fait qu’aujourd’hui, les assistants virtuels restent encore médiocres et souvent du mal à répondre à des questions pourtant simples.

De nombreuses innovations sont donc à envisager pour améliorer les dispositifs. Sachant que Samsung est le premier vendeur de smartphones au monde, la firme voit donc dans les assistants virtuels des opportunités de développement pour le futur.

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Nous serions ravis d'avoir votre avis, laissez un commentaire !x
()
x
More in Actualités
Nokia et Xiaomi partagent leurs brevets et signent des accords

Voilà une nouvelle qui devrait profiter à l'univers du high-tech dans le futur, Xiaomi et Nokia ont signé des accords…

Close