Accueil » Actualités » Avec Chrome 64, Google tente de trouver la parade face aux redirections abusives

Avec Chrome 64, Google tente de trouver la parade face aux redirections abusives

Par Emmanuel

Google a présenté il y a peu les nouveaux outils qui devraient être proposés dans Chrome 64, dont le lancement est prévu l’année prochaine. Et parmi les nouveautés, on note la volonté du géant américain d’endiguer le phénomène des redirections abusives provenant de sites internet.

Une tentative de Google de mettre un terme aux redirections abusives

Google tente de limiter les procédés qui polluent l’utilisation du web. Avec Chrome 64, la firme s’oriente vers certaines méthodes utilisées par des sites web, qui réorientent automatiquement l’usager sur d’autres sites sans que celui-ci ait effectué une quelconque requête.

Il s’agit donc avec Chrome 64 de mettre fin à cette pratique désagréable. Google a constaté que ce sont bien souvent les publicités qui sont à l’origine de ces redirections indélicates. Les encarts publicitaires étant de plus en plus présents sur le net, il est alors tout à fait possible qu’une personne utilise le dispositif pour y mettre un script malveillant.

Une fois cela effectué, on peut tout à fait forcer l’ouverture d’une page web sur le navigateur d’un usager. Mais Google semble avoir trouvé la parade, en bloquant les redirections n’émanant pas de la page visitée.

Chrome 64, les caractéristiques du navigateur

Et l’usager sera quant à lui averti par une alerte de sécurité. Les équipes de Chrome souhaitent aussi se concentrer sur les méthodes utilisées par certains sites, qui essayent de passer outre les dispositifs anti pop-up proposés par les navigateurs.

Il faudra attendre toutefois Chrome 65 pour que ce phénomène soit quant à lui endiguer. Google estime de même que beaucoup d’autres pratiques de redirections abusives existent. Dans cette perspective, l’outil anti pop-up faisant partie du navigateur devrait être amélioré à l’aide de nouvelles options de filtrage, basées notamment sur le signalement des internautes.

Enfin, avec « Google Abusive Experiences Report », il sera possible d’identifier s’il existe des plaintes d’usagers à propos d’un site. Et si ce dernier ne réagit pas assez vite, il est fort possible qu’il soit ajouté à la liste de l’anti pop-up de Google…

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Nous serions ravis d'avoir votre avis, laissez un commentaire !x
()
x
More in Actualités
Bientôt un outil de transfert s’inspirant d’AirDrop pour Windows 10

Une nouvelle fonctionnalité va bientôt voir le jour sur Windows 10. Il s'agit de Near Share, pour lequel Microsoft semble…

Close