Accueil » Actualités » Laboratoire spatial à louer ! la privatisation de la Station Spatiale Internationale est lancée

Laboratoire spatial à louer ! la privatisation de la Station Spatiale Internationale est lancée

Par Ruby Charpentier

La Maison Blanche envisage de privatiser la Station Spatiale Internationale. Trop coûteuse, l’ISS pourrait voir son avenir assuré par la location d’un module, un laboratoire spatiale : « Bartolomeo ».

La Maison Blanche veut privatiser la Station Spatiale Internationale

En orbite basse depuis 1998, l’ISS (Station Spatiale Internationale) fut le débouché d’une vingtaine d’années d’étude et d’investissement des grandes puissances mondiales. Son assemblage, son approvisionnement et la nécessité de rehausser régulièrement son orbite engendrent des coûts faramineux, même pour la Maison Blanche. 100 milliards de dollars ont été engloutis depuis son lancement…

Le programme avait donc été revu à la baisse à plusieurs reprises durant son élaboration et la Maison Blanche semble aujourd’hui vouloir privatiser l’ISS, de manière à ne plus avoir à financer ce projet de la NASA à long terme.

Loin de vouloir mettre un terme au projet, la NASA explique « La décision de mettre fin au soutien fédéral direct pour l’ISS en 2025 ne signifie pas que la plate-forme elle-même sera retirée de l’orbite à ce moment là. Il est possible que l’industrie puisse continuer à faire fonctionner certains éléments ou capacités de l’ISS dans le cadre d’une future plate-forme commerciale ».

Le module « Bartolomeo » : un laboratoire spatial disponible en location

Avec un coût annuel de 3 milliards pour les Etats-Unis, l’avenir de l’ISS pourrait se trouver dans la privatisation, comme le confirme une source de la NASA : « Durant les sept prochaines années, la NASA développera des partenariats internationaux et commerciaux afin d’assurer une présence humaine continue sur l’orbite basse de la Terre ».

Un investissement locatif est envisagé pour « Bartolomeo », ce module contenant un laboratoire spatial constitué de douze compartiments permettant de réaliser de nombreuses expériences, et dont la location sera possible auprès de la société Airbus.

Nécessitant 40 millions d’euros d’investissement, « Bartolomeo » offrirait à Airbus l’opportunité de commercialiser cet espace insolite : « Notre rôle consiste à rendre l’accès à l’orbite terrestre basse aussi simple que possible. Nous proposons aux organisations institutionnelles et privées un moyen rapide et économique de transporter leurs expériences dans l’espace ».

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Nous serions ravis d'avoir votre avis, laissez un commentaire !x
()
x
More in Actualités
PlayStation Now évolue pour trouver son marché

On ne peut pas dire que le service de streaming de jeu vidéo de Sony trouve son public en France.…

Close