Le Messenger Kids de Facebook disponible maintenant via Android

En décidant de rendre disponible Messenger Kids sur Android, son application de messagerie instantanée pour les enfants de moins de 13 ans, Facebook est loin de faire l'unanimité...

Une application Messenger Kids proposée par Facebook bientôt sur Android

Une application Messenger Kids proposée par Facebook bientôt sur Android

Facebook ne recule devant rien pour fidéliser des abonnés toujours plus jeunes. Ainsi, après avoir lancé sur iOS Messenger Kids au mois de décembre aux Etats-Unis, la firme prend l'assaut d'Android. Une stratégie qui ne suscite pas l'unanimité, tant ce choix paraît peu éthique et vise surtout la rentabilité sur le long terme.

En effet, beaucoup se posent des questions quant à l'arrivée d'un si jeune public sur les réseaux sociaux, qui n'a pas forcément le discernement et la maturité nécessaires pour en faire un bon usage. Les réserves émanent aussi bien de pédiatres, de psychologues, que d'universitaires ou de psychiatres.

Ils ont ainsi indiqué que « les enfants les plus jeunes ne sont tout simplement pas prêts à avoir des comptes sur les réseaux sociaux. Ils ne sont pas suffisamment âgés pour naviguer dans les complexités des relations en ligne, ce qui entraîne souvent des malentendus et des conflits, même parmi les utilisateurs plus mûrs ».

Une polémique sur l'âge d'accessibilité de cette application

Ces signataires, proche d'une campagne lancée visant à limiter les actions marketing envers les enfants, ajoutent que ces derniers « n'ont pas non plus une compréhension approfondie de la vie privée, y compris ce qu'il convient de partager avec les autres et qui a accès à leurs conversations, photos et vidéos ».

Et ce ne sont pas les seuls arguments déployés par ces contestataires, qui citent plusieurs études pointant du doigt les addictions et autres usages déraisonnables des réseaux sociaux sur un jeune public, plus vulnérable.

Malgré tout, Facebook a des arguments à faire valoir, puisque Messenger Kids a été co-construit avec des associations familiales américaines comme la Blue Star Families. De même, l'outil a été jugé en phase avec la législation américaine COPPA – (Children's Online Privacy Protection Act). Et au vu de l'intérêt financier que représente ce public spécifique, Facebook a décidé de passer outre la contestation des différents signataires.

.

Réagissez !
Voir aussi :
M : Un outil de traduction conçu pour des échanges spontanés

Facebook Messenger traduit dorénavant du français vers l'anglais et vice versa

Une fonctionnalité de traduction français/anglais et vice versa fait son apparition sur Messenger. Facebook souhaite ainsi faciliter les échanges inter-communautaires via des traductions...
Des publicités en vidéo sur Messenger

Facebook insère encore plus de publicités dans Messenger

Des publicités en images avaient déjà fait leur apparition sur les canaux de Messenger. A présent, Facebook compte également intégrer à son chat instantané des vidéos en auto-launch. Un choix...
Soyez le premier à réagir !