Accueil » Actualités » Facebook donne des explications quant aux historiques d’appels enregistrés

Facebook donne des explications quant aux historiques d’appels enregistrés

Par Ruby Charpentier

Le scandale qui touche Facebook met en lumière les pratiques douteuses que peuvent avoir les réseaux sociaux en matière de données personnelles. Après Cambridge Analytica, le réseau a suscité une nouvelle polémique suite à la découverte par des utilisateurs de l’enregistrement d’appels et de SMS. Facebook a donc fourni ses explications.

Des historiques d’appels et de SMS enregistrés sur Facebook

L’annonce avait été faite par un usager néo-zélandais, Dylan McKay : sur une certaine période, il avait eu la surprise de voir que ses appels et SMS avaient été enregistrés sur son archive, téléchargée au préalable. Dans un contexte tendu, l’annonce n’est pas passée inaperçue, ce qui a poussé Facebook à se fendre d’un communiqué le 25 mars dernier.

En fait, cet enregistrement est en lien avec la fonctionnalité concernant l’importation des contacts que l’on trouve sur Messenger et Facebook Lite, mais seulement pour Android. Et pour que cela marche, il faut le consentement de l’usager. Rien n’est fait dans le dos de ce dernier, qui peut désactiver l’option, encore fallait-il le savoir…

Et pour mettre fin à la polémique et ne pas donner du grain à moudre aux partisans du #Delete Facebook, le réseau a bien tenu à préciser qu’il n’avait pas accès aux contenus des appels ou des SMS et que rien n’était revendu à des acteurs tiers. Est-ce la vérité ou Facebook pense que les internautes sont aussi naïfs, car une question reste en suspend si réllement Facebook ne fait rien de ces importants volumes de données, pourquoi paye t’il pour les stocker sur des serveurs durant plusieurs années, il doit bien y avoir l’espoir d’un retour sur investissement ?

Facebook répond à la polémique

A noter toutefois que certains OS sont moins sécuritaires et ont pu transférer des données sans votre accord explicite. Il s’agit en fait des terminaux qui utilisent Jelly Bean 4.1, ou des versions antérieures. Cela représente seulement 4% des smartphones actuels.

Mais à partir de la version 4.2  d’Android, on ne rencontre plus ce genre de problème. A noter que les journaux d’appels ne peuvent pas aller au-delà de trois ans, dans la mesure où cette option d’import a été créée en 2015.

Seul hic dans la communication de Facebook : le réseau n’a pas jugé utile de mentionner que les usagers n’utilisant pas Messenger par défaut n’avaient pas été avertis de cette collecte de données. En tout cas, si vous voulez être sûrs que Facebook ne les collecte pas , rendez vous sur vos paramètres pour désactiver l’option « importation des contacts ».

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Nous serions ravis d'avoir votre avis, laissez un commentaire !x
()
x
More in Actualités
Attention, le malware Andr/HiddnAd-Aj a infiltré le Play Store

Signalé par SophosLabs, le malware Andr/HiddnAd-Aj avait infecté certaines applications du Play Store, et été téléchargé plus de 500 000…

Close