Accueil » Actualités » Spotify fait la chasse au partage de comptes abusif

Spotify fait la chasse au partage de comptes abusif

Par Ruby Charpentier

Pour lutter contre l’usage abusif des comptes familiaux et du manque à gagner qui en découle, Spotify demande aux abonnés d’activer leur géolocalisation pour prouver qu’ils habitent ensembles.

Spotify : un manque à gagner causé par les comptes familiaux

Dans le cadre des nombreux abonnements à des comptes familiaux, Spotify envisage de durcir la politique de gestion de sa clientèle dite familiale. Cette volonté fait suite à un constat désagréable réalisé par la firme, à savoir que les revenus de l’entreprise diminuent alors que le nombre d’utilisateurs ne cesse d’augmenter.

 

En effet, selon les chiffres mis en avant par le géant du streaming musical, il ressort que le revenu moyen par abonné est en baisse constante, ce alors que la courbe des abonnements souscrits poursuit son ascension et vient de franchir la barre des 83 millions d’utilisateurs.

 

Selon les analystes de Spotify, les coupables de cette incohérence seraient les abonnements familiaux, et en particulier l’usage dont en font de nombreux utilisateurs de ce service en ligne. Il est en effet possible de créer puis partager un compte dit familial, puis de l’utiliser en réalité entre amis : un manque à gagner important pour Spotify, qui travaille déjà à une parade.

Une perte de 12% par utilisateur

14,99 euros, tel est le montant dont s’acquitte chaque foyer ayant opté pour l’abonnement famille de Spotify. Mais pour le géant du streaming musical il y a un « hic », car les bénéficiaires de ces abonnements doivent en théorie justifier d’une adresse identique, et ce n’est pas le cas.

 

Facile donc de comprendre quel usage abusif il peut être fait de cet abonnement, et du manque à gagner que cela peut représenter pour l’enseigne. Une pratique très répandue consiste en effet à créer un compte familial, puis à l’exploiter en réalité au sein d’un groupe d’amis se partageant la facture de 14,99 euros.

 

Selon les chiffres annoncés, la perte occasionnée pour Spotify serait de 12% par utilisateur ne serait-ce qu’au second trimestre de l’année en cours. Pour contrer ce phénomène, Spotify envoie depuis peu à ses utilisateurs des mails demandant l’activation de leur géolocalisation, mais on ignore encore quelles mesures répressives suivront.

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Plus dans Actualités
Google paie le prix fort pour rester le moteur de recherche privilégié chez Apple

Garder l'hégémonie n'est pas chose aisée, et Google en est un exemple frappant. La firme de Mountain View débourse en…

Fermer