Accueil » Actualités » L’opérateur Free mobile utilise-t-il réellement ses antennes ?

L’opérateur Free mobile utilise-t-il réellement ses antennes ?

Par Emmanuel

Après l’opérateur Orange, c’est désormais au tour de l’opérateur SFR de s’intéresser aux antennes de Free Mobile. Ce dernier a effectué des tests sous contrôle d’huissiers dans cinq villes au hasard, et leurs premières constatations révèlent que Free Mobile aurait désactivé une grande partie de ses antennes et n’utiliserait que le réseau Orange avec qui il a signé un accord d’itinérance.

D’après les tests effectués, il ressort que les appels émis transitent par les antennes du réseau Orange, même dans les zones réputées couvertes par Free Mobile. Tous ces tests effectués suscitent donc de sérieux doutes sur le respect par Free mobile de sa couverture.

"Réseau

L’autorité de régulation des Télécoms avait pourtant estimée au mois de décembre, que Free Mobile respectait le niveau de couverture minimum, à savoir 27% de la population. Suite à la pression des opérateurs concurrents, l’ARCEP va donc vérifier à nouveau que le quatrième opérateur respecte bien ses obligations de couverture. Le patron Jean Ludovic Silicani s’exclame, un peu  exaspéré par toutes ses querelles commerciales et ces rumeurs : « Si à chaque fois que quelqu’un vient dénoncer son concurrent sans aucune preuve, alors nous sommes dans la République de la rumeur et non dans celle du droit ».

De son côté Xavier Niel, le patron de Free Mobile a répondu devant la commission des affaires économiques de l’Assemblée Nationale, que son réseau est fiable et opérationnel. Il a ajouté, qu’il n’était pas dans son intérêt de se contenter d’un accord d’itinérance et que son objectif était bien de faire croître son nombre d’antennes, en l’amenant à une couverture globale de 90% du territoire d’ici 2018.

Il se défend des accusations de l’opérateur SFR, en précisant qu’à Paris son entreprise ne dispose que de peu d’antennes certes, mais qu’il s’agit d’un choix stratégique afin de couvrir les villes moyennes en priorité. Selon ses mots,  « les 1000 antennes sont actives et plus de 5000 ont déjà été commandé, car pour le bon fonctionnement économique de Free Mobile, nous devons développer notre réseau ».

Reste que selon l’opérateur SFR, des preuves concrètes existeraient quant au non fonctionnement des antennes de l’opérateur Free Mobile.  A l’ARCEP de les examiner et de trancher !

4 Commentaires
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
4 Commentaires
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
nemo92380

Il faut voir 2 choses: 1) Free a t’il installé assez d’antennes pour couvrir 27% des utilisateurs 2) Free a t’il mis en service ses antennes relais? Sur le point 1) il n’y a qu’à se faire communiquer les demandes de permis de construire déposées par Free et vérifier leur réalisation (il doit y avoir des recours de riverains à la pelle!!!). Ca doit être possible au niveau des départements (services techniques et urbanisme). Sur le point 2) il suffit de demander à Free son CA réalisé pour l’activité mobile sur une période donnée et la facture d’itinérance correspondante établie… Lire la suite »

Wullfk

:mhh: SFR ferais mieux de s’occuper de son "jardin" avant de jouer les pleureuses, évidement devant la fuite en masse de ses clients vers Free (je vais bientôt en faire partie) ils ne leur reste que peu de chose si ce n’est aller cafter au près de l’ARCEP car ils sont bien incapable de proposer des offres équivalentes à Free, pire encore il empêche ou "freine" même certains de leur client qui veulent obtenir leur code de désimlockage, le sésame indispensable pour pouvoir utiliser une autre carte SIM. ce sont de vrai gamins. et messieurs de SFR le temps du… Lire la suite »

Wullfk

Citation Pour ce qui est des séries Red (SFR), l’UFC-Que Choisir a obtenu le 26 novembre 2009 la condamnation de SFR pour ne pas avoir respecté le jugement du 30 septembre 2008, déclarant abusives 6 clauses contenues dans son contrat et ordonnant leur suppression dans un délai d’un mois. Après la condamnation en appel de SFR, certaines modifications apportées par l’opérateur ne nous satisfaisaient pas. Dès lors, l’UFC-Que Choisir va procéder à l’étude des dernières conditions contractuelles (celles de janvier 2012) et se réserve le droit d’agir à nouveau à l’encontre de SFR si elle l’estime nécessaire. avant de jouer… Lire la suite »

filmo

C’est "petit" de la part de SFR ..
Perso , j’ai dejà FREE mobile et ca marche tres tres bien (N’en deplaise forcemment à ORANGE , BOUYGUES et SFR)!!!

VIVE FREE ! :love: 😆

4
0
Nous serions ravis d'avoir votre avis, laissez un commentaire !x
()
x
More in Actualités
Le FBI souhaite espionner les réseaux sociaux

Pour plus de sécurité et afin de mieux surveiller les divers réseaux sociaux sur Internet, le FBI a lancé une…

Close