Accueil » Dossiers » Jeux vidéo » Test de Dreams sur PS4 : un rêve éveillé

Test de Dreams sur PS4 : un rêve éveillé

Par Yann
Dreams

Media Molecule est déciment un studio talentueux. Dreams, leur dernière création proposée en exclusivité sur PS4, le confirme une fois encore.  Le studio de développement anglais, racheté par Sony Interactive Entertainment en 2010, nous avait déjà émerveillés par le passé avec des titres comme LittleBigPlanet on encore Tearaway sur PS4 ou sa déclinaison sur PS Vita. Cette fois-ci, les développeurs de Guildford franchissent un nouveau cap en proposant un jeu déroutant basé sur la création communautaire. Explications.

Un mode histoire créé avec les outils du jeu

Si Dreams est avant tout une plateforme de création, il propose néanmoins un mode histoire nommé Rêve d’Art. Si le jeu se termine rapidement (3 heures suffisent) et se limite à une succession de point & click et de phases d’exploration et de plateforme, Media Molecule a utilisé son propre moteur de création pour proposer ce solo. Et l’expérience que procure ce mode histoire est à l’image du studio : imaginatif et poétique.

Le rêve d'Art

Le rêve d’Art : le mode solo proposé par Media Molecule

Ainsi, le joueur incarne successivement un musicien de jazz déchu, submergé par le spleen et les regrets. Ou encore ses jouets d’enfance qui reprennent vie dans le rêve du musicien. L’ambiance des romans noirs des années 50 ainsi qu’une pâte graphique intéressante et assumée démontre avec brio toute la puissance du moteur de jeu qu’offre Dreams. Les mécaniques de jeu sont ainsi dévoilées et ouvrent des horizons infinis pour la communauté qui, nous l’espérons, continuera à proposer de nombreuses créations à l’avenir.

Robot Rêve d'Art

Vous contrôlez le jouet dans le rêve du musicien

Voyage Onirique : une multitude de jeux proposés

Si LittleBigPlanet avait ouvert la porte de la création, avec sa baseline « Jouer, créer et partager » bien sentie, Dreams enfonce le clou et offre aux joueurs-créateurs des outils de création extrêmement poussés. Media Molecule parle ainsi de « réseau social de créativité« . Dès la sortie du jeu, les joueurs disposent déjà de nombreuses créations originales puisque l’Early Access ouvert dès le mois d’avril 2019 a permis aux premiers curieux de s’essayer à la création vidéo ludique.

Voyage onirique

Une multitude de jeux s’offre à vous

Les utilisateurs peuvent ainsi choisir le Voyage Onirique ou la Création de Rêve. Les joueurs ont ainsi accès au Dreamiverse : un moteur de recherche bien pensé permet de trouver de nombreuses pépites proposées par les joueurs. Que vous effectuiez une recherche par mot clé, que vous vous naviguiez dans les catégories, ou que vous utilisiez des filtres prédéfinis, votre exploration vous amène à découvrir des créations insensées, qui vont du simplement amusant au véritablement fabuleux. Trouver un jeu puis le lancer instantanément n’a jamais été aussi simple ! Et point important à souligner : il n’est pas obligatoire de disposer d’un abonnement PlayStation Plus pour profiter des jeux proposés par la communauté.

Si le bon (excellent parfois) côtoie le moins bon, la créativité des joueurs force le respect. L’imagination, l’inventivité, et la patience dont font preuve les créateurs est hallu (attendez la suite) cinante. Chaque jeu proposé est différent. On retrouve ainsi des niveaux complets d’un Super Mario 3D Land, une reproduction d’un WipEout, ou encore un speedrun en 3D avec Pacman comme personnage principal. Et parfois, on tombe sur une pépite regorgeant d’imagination ou de poésie, ou encore sur le concept de jeu complètement délirant. Je me souviens encore des fous rires lors de la découverte de Southpaw Cooking : vous incarnez un cuisinier qui, tout en répondant au téléphone, doit concocter un simple plat. Les mouvements incontrôlés (et incontrôlables) de ses bras mettent un joyeux bazar dans la cuisine…

Mais au-delà des jeux proposés, on trouve également des « scènes » ou des « tableaux ». Ce sont là des cinématiques ou simplement des expériences contemplatives. Là encore, certaines créations nous laissent sans voix.

Création de Rêve : créez vos propres jeux

La possibilité de jouer aux multiples créations proposées ravira l’ensemble des joueurs. Mais la Création de Rêve n’intéressera que les plus patients d’entre nous. Si les développeurs ont réussi la prouesse de proposer un moteur de création ultra-complet,  son utilisation demandera du temps. Beaucoup de temps. Bien qu’aucune ligne de code ne soit nécessaire, la tâche reste ardue. Fort heureusement, Media Molecule propose de très nombreux didacticiels pour apprendre à maîtriser l’éditeur de niveau.

Pour créer vos personnages, implémenter des interactions, créer des animations ou des musiques, vous pouvez décider de partir de zéro ou d’utiliser les librairies d’objets proposées par le studio. Créer un jeu d’aventure, de plate-forme, de course, voir un FPS complet est alors possible. La seule limite sera alors votre imagination (et votre acharnement !).

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Plus dans Jeux vidéo
MediEvil PS4
Test MediEvil PS4 : que vaut le remake plus de 20 ans après ?

Les plus vieux d'entre nous connaissent très certainement Sir Daniel Fortesque. Ce personnage atypique, qui n'est autre qu'un squelette borgne…

Fermer