Accueil » Dossiers » Tests matériels » Microsoft SideWinder X8 : sortie discrète d’une souris à ne pas manquer

Microsoft SideWinder X8 : sortie discrète d’une souris à ne pas manquer

Par Pierre

Sans l’habituelle communication mise en oeuvre par la firme de Redmond, la Microsoft SideWinder X8 Mouse a été déposée sur les étales des magasins et des cyber-marchands. Nouvelle stratégie marketing ou bien la souris ne vaut pas la peine d’être mise en avant ? Pour savoir si ce périphérique mérite nos éloges, nous allons la tester, puis la comparer à la Razer DiamondBack 3G qui est une référence pour bien des joueurs…

Razer DiamondBack 3G qui est une référence pour bien des joueurs…

Introduction

Il y a pléthores de périphériques destinés aux jeux,  ayant plus ou moins de succès. Néanmoins, les souris et les claviers sont les éléments avec lesquels il faut compter et tout joueur qui se respecte prend le plus grand soin à les choisir.
Lorsque Microsoft nous propose une souris avec de nouvelles fonctionnalités et qu’en plus, elle fait partie de la gamme SideWinter, nous ne pouvons qu’essayer la Microsoft SideWinter X8. Nous la comparerons par la suite à une autre souris destinée aux joueurs, la Razor DiamondBack 3G.

Souris SideWinder X8

Souris SideWinder X8

Caractéristiques

Caractéristiques techniques de la souris :

  • Utilisation en mode sans fil et en mode filaire
  • Détection de mouvement Laser BlueTrack
  • Rechargeable
  • 7 boutons programmables
  • Résolution optique : 4000 dpi (points par pouce)

Configuration requise :

  • Un port USB libre
  • Un ordinateur
  • Windows XP, Vista ou Mac OS

Chaque périphérique est fourni avec le CD d’installation des pilotes et un manuel d’utilisation.

Les Dimensions de la SideWinder X8

Les Dimensions de la SideWinder X8

Les Dimensions de la SideWinder X8

Le contenu de la boîte

Le contenu de la boîte est minimaliste, on y trouve la souris, ses accessoires et une petite boîte cartonnée contenant notice, drivers, une fiche de renseignement sur le recyclage des piles  et un guide produit.

Contenu de la boîte

Contenu de la boîte

Pour un produit haut de gamme, on aurait pu s’attendre à une documentation papier plus fournie en lieu et place d’un simple dépliant.

Il est à noter que le récepteur est énorme. Mais cela s’explique par le fait qu’il s’agit aussi d’un enrouleur de câbles et d’un rangement pour deux jeux de patins destinés à la souris.

Le récepteur de la souris

Le récepteur de la souris

La souris

On retrouve les lignes de la Microsoft SideWinder X5. L’ajout d’éléments argentés donne un aspect de robustesse qui manquait à sa grande soeur.
Au niveau de la personnalisation de la souris, on peut apprécier la présence des 3 boutons sur la partie supérieure permettant de sélectionner le profil DPI à la volée.

Profil de la souris

Profil de la souris

Un écran LCD s’éclaire en rouge lors du changement de DPI, de la prise en charge de macro ou de la mise en charge de la souris. Lorsque cet écran LCD affiche une information, une lumière rouge est aussi visible par une fente à l’arrière. Mais tout s’éteint simultanément. Cela aurait pu être plus sympa si les lumières restaient allumées en permanence.

La souris et sa molette

La souris et sa molette

Il est à préciser que cette souris est destinée aux droitiers et qu’il n’est pas prévu pour le moment de modèle pour gauchers.

L’ergonomie

La prise en main est confortable et le dos de la souris épouse bien la paume de la main. Le positionnement des 2 boutons latéraux au niveau du pouce permet une très bonne réactivité du joueur.

La roulette est un peu dure et l’on sent nettement les crans de rotation. De manière générale, les boutons sont bruyants et offrent de la résistance, ce qui est dommage pour un tel produit (j’apprécie bien les commandes souples).

Roulette de la SideWinder X8

Roulette de la SideWinder X8

La glisse est confortable et offre une très bonne souplesse de mouvement. Il est à préciser que les patins ne sont pas en téflon et qu’à priori, vu la présence de patins supplémentaires, il devrait y avoir usure. Il faudra surveiller cela dans le temps.

La possibilité d’utiliser la souris en mode sans fil et en mode filaire est un sérieux avantage par rapport aux autres souris sans fil. En effet, il suffit de 5mn de charge pour utiliser la souris sans fil pendant 1h (cf. documentation fournie), de plus, la connexion filaire est réalisée au travers d’un embout aimanté (très confortable à l’usage pour le positionnement du câble). En cas de panne sèche durant une partie, pas la peine de chercher les piles, il suffit de brancher la souris, de continuer à jouer, puis, rapidement, de débrancher pour retrouver toute liberté.

En revanche, nous pouvons regretter l’absence de poids permettant de lester ou d’alléger la souris.

Microsoft SideWinder X8 vs Razer DiamondBack 3G

La Razer DiamondBack 3G est une souris réputée dans le monde des joueurs et la comparaison entre les deux produits était inévitable.

Au niveau de la prise en main, la DiamondBack 3G est plus profilée que la SideWinder X8, ce qui est agréable pour les petites mains. Par contre, les utilisateurs ayant une main plutôt large ressentiront un réel gain de confort avec la souris de Microsoft.

La disposition des boutons est plus agréable sur la SideWinder X8, essentiellement au niveau des boutons latéraux. Avouons que sur la DiamondBack, nous nous sommes servi que d’un seul bouton latéral (il est délicat d’activer le bouton côté droit avec le petit doigt).

Au niveau de la molette, le cliquètement de la SideWinder X8 est plutôt désagréable, la DiamondBack 3G offre quant à elle une souplesse de rotation très agréable. Il en va de même pour le bruit de tous les boutons ainsi que de leur résistance.

Au niveau précision, il est clair que la différence de DPI est en faveur de la souris de Microsoft, 4 000 DPI contre 1 800 DPI pour la Razer. Néanmoins, il semblerait  selon certains avis rencontrés sur des forums que la technologie BlueTrack est soumise à des décrochages, ce que nous n’avons pu noter lors de nos tests. Nous ne manquerons pas de le signaler si cela devait se révéler…

L’inutile indispensable de la DiamondBack 3G est l’éclairage des panneaux latéraux et de la molette. Cela donne un certain style qui disparaît dans le pseudo classicisme de la SideWinder X8.

Microsoft SideWinder X8 et Razer DiamondBack 3G

Microsoft SideWinder X8 et Razer DiamondBack 3G

Conclusion

Au final, nous avons beaucoup apprécié cette souris. Le confort d’utilisation de la SideWinder X8 dépasse celui de la DiamondBack 3G, malgré les cliquetis des boutons.

Microsoft nous fait profiter d’une souris haut de gamme dédiée aux gamers disposant de plusieurs modes d’utilisation. La disposition des boutons est très bien pensée et offre une très bonne réactivité. Nous pouvons néanmoins regretter la dureté de la molette et le bruit des boutons.

Si vous avez besoin d’une souris et que vous ne savez pas vers quoi vous orienter, ce produit saura sans conteste répondre à vos attentes, que ce soit pour les jeux ou pour les applications. Sinon, avec un prix avoisinant les 70€, il faudra bien peser le pour et le contre.

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Plus dans Tests matériels
Test du Rovio, le robot Wi-Fi avec webcam

La société WowWee propose un robot Wifi autonome qui semble des plus sympathiques. Répondant au doux patronyme de Rovio, ce…

Fermer