Accueil » Dossiers » Tests matériels » Test du clavier gaming rétroéclairé AUKEY KM-G12 : performant et pas cher !

Test du clavier gaming rétroéclairé AUKEY KM-G12 : performant et pas cher !

Par Yann
AUKEY-KM-G12

AUKEY, cette marque chinoise qui n’en est pas à son coup d’essai, propose de nombreux accessoires de qualité. Il y a peu, nous avions d’ailleurs été séduits par leurs écouteurs sans fils EP-T21S. Aujourd’hui, nous nous intéressons à un clavier gaming qui semble prometteur pour un prix très bas pour ce type d’accessoire PC. Proposé à 59€, ce clavier mécanique filaire Red Switch « silencieux » dispose de 105 touches rétroéclairées. La marque va plus loin en intégrant un éclairage dit « Surround ». Sous ce terme qui sent bon le marketing se cache en réalité un liseré RVB qui fait le tour du clavier. Original ! Mais assez papoter, en avant pour le test.

Découverte du clavier KM-G12

Comme à son habitude, AUKEY propose un packaging à la fois simple et sobre, toujours respectueux de l’environnement avec des matériaux recyclés.

Outre le clavier en lui-même, on trouve un guide de démarrage rapide, une carte de garantie ainsi qu’une petite pince en plastique. Cette dernière permet de plus facilement enlever les touches du clavier. Idéal pour un nettoyage en profondeur, ou encore pour personnaliser vos touches (on trouve de nombreuses touches compatibles sur le web).

Dès le premier regard, on constate que l’accessoire est constitué de matériaux de qualité. Le châssis en acier lui confère une bonne stabilité tout en offrant un design sobre et élégant. Le clavier a d’ailleurs un poids de 1 kg. Les capuchons sont quant à eux en ABS. L’ensemble respire la solidité et les finitions sont réussies. Bref, ça sent le haut de gamme à plein nez.

Des caractéristiques techniques haut de gamme

Le clavier KM-G12 de AUKEY est avant tout un clavier destiné aux joueurs. Et qui dit clavier gaming dit clavier mécanique filaire. Mais si cet accessoire est avant tout conçu pour les joueurs, il conviendra parfaitement pour l’utilisateur à la recherche d’un clavier confortable pour la saisie ou le travail.

Chaque touche du clavier possède son propre rétroéclairage RVB indépendant. Le spectre RVB offre ainsi 16,8 millions de couleurs. La technologie Red Switch, contrairement au Blue Switch, permet d’utiliser moins de force pour enfoncer une touche. Il est inutile d’enfoncer complètement la touche, une course plus courte sera suffisante si on le souhaite. Le confort de frappe s’en trouve renforcé. Le Red Switch permet également d’avoir un clavier plus silencieux. Mais ne nous méprenons pas : on reste sur du clavier mécanique, le cliquetis caractéristique est donc bien présent. Les interrupteurs des touches sont linéaires et lisses. Leur pré-course est de 2,0 mm pour une course totale de 4,0 mm.

Autre caractéristique intéressante pour les gamers : l’anti-ghosting. Il est ainsi possible de presser une multitude de touches de façon simultanée sans provoquer d’erreurs d’interprétation. Chaque appui sera pris en compte.

Le clavier est équipé de 7 préréglages de couleurs et de 12 préréglages de configuration d’éclairage. Il est possible de contrôler les différents modes de couleurs et configuration directement depuis le clavier, à l’aide de combinaisons de touches.

Touches contrôle couleurs

Combinaisons de touches pour contrôler les modes de couleurs et réglages prédéfinis directement depuis le clavier.

L’utilisation de ces combinaisons de touches n’est par contre pas des plus intuitive. Il est nécessaire de s’y reprendre plusieurs fois pour obtenir l’effet souhaité. Du moins lors des premières utilisations. Par exemple, il est nécessaire d’appuyer sur « FN + Impr écran Syst » pour basculer entre les 12 effets d’éclairage. La touche « FN » combinée à la touche « Home » permet de choisir parmi les 7 paramètres de couleur. « FN + Inser » permet de sélectionner l’un des 3 effets de lumière du liseré lumineux du bas qui fait le tour du clavier. Enfin, « FN + Esc » est un raccourci pour allumer ou éteindre l’ensemble de l’éclairage.

Mais le plus simple reste l’utilisation du logiciel dédié pour un contrôle total directement depuis Windows.

G-aim Control Center : un logiciel caché

Le logiciel AUKEY KM-G12 G-aim Control Center permet de contrôler de façon logiciel l’ensemble des réglages que nous avons vus. Cela est bien entendu plus confortable que de passer par le clavier. Mais le logiciel va plus loin puisqu’il permet également de créer autant de macros que l’on veut. Il est également possible de créer des profils utilisateur assez simplement. Mais si le soft est bien pratique, on regrettera qu’il ne permette de faire que le minimum vital. De plus, il n’est disponible qu’en anglais ou en chinois. Mais ne boudons pas notre plaisir, G-aim Control Center reste simple à utiliser.

Mais ce qui est étrange est que ce logiciel n’est pas vraiment mis en avant par AUKEY. Il est même assez difficile à trouver sur le site officiel. Vous pouvez le télécharger directement sur ce lien.

Utilisation et confort

Le clavier KM-G12 est extrêmement agréable à utiliser. Le Red Switch fait des merveilles. Extrêmement réactif, sa course est relativement courte pour un clavier mécanique. Nul besoin d’enfoncer complètement la touche pour que l’appui soit pris en compte.

Si le clavier est considéré comme « silencieux », ce n’est bien évidemment pas le cas, comme pour tout clavier mécanique qui se respecte. Mais force est de constater que le bruit émis reste relativement modéré. Et agréable aux oreilles (enfin, c’est un point de vue).

Quant au rétroéclairage, le KM-G12 fait son petit effet « waouh ». Trônant sur un bureau, on peut dire qu’il en jette 🙂 Bien plus qu’un gadget, le RVB permet de visualiser parfaitement les touches le soir ou dans le noir complet. Parmi les différents préréglages, on retrouve les modes gamer qui éclairent uniquement les touches classiques utilisées par les jeux.

Enfin, les dimensions restent compactes pour un clavier de taille classique puisqu’il n’y a quasiment pas de débord. Un bon point pour ne pas encombrer inutilement son bureau. À l’arrière du clavier se trouvent deux pieds escamotables qui permettent de surélever l’arrière de l’accessoire. Cela permet d’incliner le clavier pour un meilleur confort.

Enfin, on apprécie les nombreux raccourcis présents sur les touches de fonctions. Utilisés conjointement avec la touche « Fn », il est possible d’ouvrir un lecteur pour lire une playlist, de diminuer, augmenter ou couper le son, de passer à la piste suivante ou précédente, d’ouvrir un client email, ou encore de lancer une recherche. Pratique.

Notre avis sur le clavier AUKEY KM-G12

Comme nous l’avons vu, le clavier AUKEY KM-G12 est une réussite. Proposé à 59€, la qualité et le confort d’utilisation sont au rendez-vous. Le choix des matériaux et la qualité de finition font de ce KM-G12 un produit résolument premium. La frappe est réactive et agréable. Le RVB est bien maîtrisé et chaque touche a un éclairage indépendant. Les préréglages sont bien pensés et les effets lumineux sont nombreux et réussis. Que ce soit les modes gamers qui éclairent uniquement les touches utilisées par les jeux, les effets de cycles lumineux, ou encore des effets de vaques lorsque qu’une touche est pressée sont du meilleur effet.

Enfin, le clavier se veut polyvalent. Si les joueurs sont ravis, une utilisation plus professionnelle est complètement envisageable. Les dactylographes y trouveront également leur compte.

2 Commentaires
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Nicolas Guirouilh-Barbat

Bonjour,
Où pourrais-je trouver le KM-G12 en version AZERTY ? Il n’est plus sur amazon…

2
0
Nous serions ravis d'avoir votre avis, laissez un commentaire !x
()
x
Plus dans Tests matériels
ASUSTOR AS6508T
Test du NAS LOCKERSTOR 8 (AS6508T)

Introduction Depuis bientôt presque un an, nombreuses sont les personnes et entreprises qui se sont tournées vers le télétravail, de…

Fermer