Accueil » Actualités » Facebook : une chute de 4% d’utilisateurs enregistrée

Facebook : une chute de 4% d’utilisateurs enregistrée

Par Emmanuel

C’est bien connu, après toute ascension, il y a un pic et derrière ce dernier, se cache souvent une descente… Facebook serait-il parvenu à son pic ? C’est ce qui semble apparaitre au vue des statistiques du nombre d’utilisateurs, avec une chute libre dans tous les pays où il est extrêmement populaire.

Facebook enregistre une baisse de 4% de ses utilisateurs

Le réseau social Facebook serait-il victime de sa réussite, de la concurrence de plus en plus forte, d’une lassitude du public ou de la fin d’un phénomène de mode ? Pour le moment, aucune vraie conclusion est avancée, mais les résultats sont là, depuis quelques mois le site enregistre une baisse de plus de 4% du nombre d’utilisateurs, qui se désinscrivent par millions. Principalement dans les pays où il y a le plus d’inscrits, comme l’Europe ou les Etats-Unis.

A ce jour, le réseau social Facebook compte 1,05 milliard d’inscrits, un chiffre qui semble être le pic, puisque depuis le début du mois de Mars 6 millions d’utilisateurs ont quitté le réseau social de Mark Zuckerberg aux Etats-Unis et près d’1,4 millions en Angleterre par exemple. Les mêmes constats sont effectués dans tous les pays ou le réseau social est particulièrement populaire, comme le Japon, le Canada, la France, l’Allemagne, etc.

Facebook est soucieux de ces nouvelles données statistiques pessimistes, car il sait que s’il ne parvient pas à fidéliser ses utilisateurs dans ces pays, il ne pourra pas gagner de nouveaux abonnés puisque tout ceux souhaitant être sur le réseau, l’ont déjà fait ou y sont déjà !

L’alternative de Facebook, les pays émergents…

D’autres réseaux sociaux poussent derrière Facebook, comme Twitter, ou Google + ayant des croissances extrêmement rapides, à l’image de Path et d’Instagram qui parviennent à faire grossir leur nombre d’utilisateurs par millions chaque mois ! Rien n’est jamais acquis dans l’univers du web et un site populaire peut très rapidement basculer dans le « has been » si les dirigeants n’amènent pas de la nouveauté perpétuellement. Pour le moment, Facebook est loin d’en être là, mais ces premiers indicateurs doivent le pousser à se reprendre.

Le réseau social pourrait bien chercher une porte vers la croissance, dans la direction des pays émergents qui se connectent de plus en plus au web et souscrivent en masse les services de Facebook. L’Inde connait une croissance de 4% et le Brésil de 6% par exemple. Autre terrain propice à améliorer les chiffres du réseau social, le monde de la téléphonie mobile, où près de 700 millions d’utilisateurs de l’application Facebook se connectent régulièrement.

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Nous serions ravis d'avoir votre avis, laissez un commentaire !x
()
x
More in Actualités
VDSL 2: vraie ou fausse révolution du débit internet ?

Validé par l'ARCEP, le VDSL2 fait rêver les usagers à la recherche d'une connexion meilleure. Mais cette technologie internet s'appliquant…

Close