Accueil » Actualités » Attaque DDoS de Spamhaus : un Hollandais arrêté en Espagne

Attaque DDoS de Spamhaus : un Hollandais arrêté en Espagne

Par Emmanuel

La plus grosse attaque DDoS de l’histoire ! C’est ainsi que l’univers du web a décrit l’attaque du site SpamHaus le mois dernier. Un rebondissement relance cette histoire, car un premier suspect a été interpellé en Espagne. Les autorités Espagnoles ont révélé qu’il s’agissait d’un homme d’origine Hollandaise.

Un premier suspect arrêté en Espagne dans l’affaire SpamHaus

La police espagnole a interpellé aujourd’hui un homme Hollandais, suspecté d’avoir contribué à l’attaque du site SpamHaus le mois dernier. Ce site de lutte contre le Spam au niveau mondial avait été véritablement assiégé par une attaque DDoS d’envergure mondiale, ralentissant même le trafic internet au niveau de toute la planète !

Cette attaque par déni de service avait généré des taux de trafic de données de l’ordre de 300 Gigabits, issus de plus de 30000 clients DNS ! Du jamais vu pour une cyberattaque… SpamHaus s’est félicité de cette arrestation et espère que les autorités espagnoles et Hollandaises pourront faire jaillir l’ensemble des responsables de cette cyberattaque.

Un Hollandais de 35 ans arrêté à Barcelone

Le principal suspect de cette affaire est un Hollandais de 35 ans, dont l’identité est encore secrète. Il se trouvait à Barcelone en Espagne au moment de son arrestation. Dans un souci d’ultime provocation, l’individu a déclaré :  » je suis au ministère des Télécommunications et des Affaires étrangères de la république Cyberbunker « . Au moment de son interpellation, il se trouvait dans une camionnette transformée en véritable base, pour scanner des fréquences.

Rappelons que CyberBunker est un ancien bunker de l’Otan situé aux Pays bas, dans lequel se situent des serveurs d’hébergeurs. C’est l’un des endroits les plus sécurisés au monde dans le domaine des datacenters et où l’on retrouve des services derrières lesquels des pirates, génies de l’informatique, hackers, etc. se cachent pour mener leurs activités. Le site SpamHaus avait décidé de mettre cyberbunker sur sa liste noire, ce qui avait rendu fou de rage certains groupes dont ce Hollandais semble faire partie.

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Plus dans Actualités
Facebook : une chute de 4% d’utilisateurs enregistrée

C'est bien connu, après toute ascension, il y a un pic et derrière ce dernier, se cache souvent une descente...…

Fermer