Accueil » Actualités » La NSA espionne les smartphones via les applications populaires

La NSA espionne les smartphones via les applications populaires

Par Emmanuel

Et un scandale de plus… un ! Les révélations de l’ex-consultant Edwards Snowden n’en finissent plus de mettre en évidence de nouvelles faces sur le programme d’espionnage généralisé de la NSA. Cette fois ce sont les applications des smartphones qui ont permis à l’agence de sécurité américaine, de collecter des données à l’insu des utilisateurs…

NSA : un scandale d’espionnage en forme de poupées russes

Chaque semaine, une nouvelle révélation ou un nouveau document vient ajouter une nouvelle facette au scandale d’espionnages des américains, des politiciens étrangers et du reste du monde en général. Après la collecte des métadonnées téléphoniques, la surveillance de certaines plateformes (jeux, mails, messagerie, réseau sociaux, etc.), la récupération des SMS, l’écoute des conversations, c’est au tour des applications pour smartphone de faire parler d’elles !

La NSA est capable de se servir d’applications aussi communes que Facebook, Google Maps ou Angry Birds pour collecter une foule de données. Une note interne montre même que les services de renseignements américains et britanniques considèrent ces informations, comme une vraie « pépite » !

Les documents publiés par « The Guardian » expliquent qu’une simple manipulation du téléphone, comme déclencher une application, envoyer une photo en ligne ou mettre à jour son smartphone, suffit pour que la NSA ou le GCHQ son homologue anglais, soient capables de récupérer une quantité impressionnante d’informations.

Les applications pour smartphone serviraient de mouchard à la NSA

Pour résumer, la moindre interaction avec une application ou une mise à jour, génère un rapport complet contenant plus de 500 lignes, dans lequel on retrouve le nom d’utilisateur, l’adresse, les coordonnées GPS, les applications présentes sur le téléphone, le carnet d’adresses, l’historique d’utilisation du smartphone, etc. Peu importe, que le téléphone fonctionne sous Android ou iOS, le principe de collecte et de récupération des données reste le même.

Encore une fois, la confidentialité et la vie privée sont bafouées par l’agence américaine, quelques jours seulement après que Barack Obama ait récemment annoncé son intention de rogner les pouvoirs de l’agence de renseignement… qui semblent de plus en plus : infinis !

3 Commentaires
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
3 Commentaires
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
timat

Tous les bigs brothers de la planète s’en donne à cœur joie. Le positif c’est que cela crée des emplois

rosehill947

et malgré ça ya toujours des voleurs et des violeurs et des terroristes ? Est ce que les Dupout et Dupont américains ne seraient capables, grace à la technologie, que de verbaliser les excès de vitesse comme en France ?

rachel72

Pourquoi espionner le tout a chacun ? Ils n’ont qu’a régler en premier lieu leur problèmes ( Obésité généralisée , 20 % d’alcoolo dépendants , les scandales des banques qui on délogé des familles entières , et mis dans la misère ) Mais bon de toute façon TOUT dans ce bas monde fonctionne a la corruption . J’ai un dossier complet qui incrimine des institutions d’état en France prouvant un vol qualifié . J’ai envoyé des mails a la plupart des journaux , et aucunes réponses . De notre beau pays , il ne reste que la troisième valeur fondamentale… Lire la suite »

3
0
Nous serions ravis d'avoir votre avis, laissez un commentaire !x
()
x
More in Actualités
Google rachète la société DeepMind

Google révèle un peu plus, une partie de sa stratégie pour les années à venir, en rachetant la société DeepMind,…

Close