Accueil » Actualités » Facebook chercherait à se lancer dans les services bancaires en Irlande

Facebook chercherait à se lancer dans les services bancaires en Irlande

Par Emmanuel

Facebook voudrait-il investir un nouveau marché afin de développer la monétisation de son réseau social ? C’est en tout cas ce que semble indiquer l’appétit soudain du géant pour les start-up spécialisées dans le secteur des paiements en ligne et des transferts d’argent. Facebook aurait même obtenu certaines autorisations des services financiers Irlandais pour intégrer une solution de transfert d’argent sur le réseau social de ce pays.

Stocker de l’argent et faire des transferts sur Facebook

Le réseau social de Mark Zuckerberg souhaiterait réellement mettre en place une véritable solution de paiement en ligne sur la page Facebook de chaque utilisateur. Une façon de proposer de nouveaux services comme stocker de l’argent sur un porte monnaie électronique, faire des micros achats ou simplement transférer de l’argent à des amis. L’intérêt pour Facebook de ce genre de système serait évidemment de toucher des commissions sur les échanges d’argent.

Facebook n’a pas souhaité donner des explications sur ces révélations du Financial Time, mais les récents rapprochements avec des start-up spécialisées dans le transfert d’argent en Europe, les négociations en cours avec certaines d’entre elles et la tentative de débaucher le fondateur d’Azimo une société spécialisée dans les transferts d’argent de Londres pour 10 millions de dollars, sont autant d’indices qui confortent ces allégations.

Facebook toujours en quête d’une monétisation de son milliard d’utilisateurs

Lancer un service bancaire en Irlande pour commencer, puis pourquoi pas dans le reste du monde, serait pour Facebook une vraie solution de monétisation de son réseau social. En effet, même si dans de nombreux pays, un faible pourcentage de gens sont prêts à faire confiance à ce genre de solution pour gérer leur argent. Dans une grande partie du monde, principalement dans les pays émergents Facebook est un moyen de communiquer avec ses proches et l’idée de pouvoir transférer de l’argent facilement, est la première demande de la population.

Eden Zoller, analyste chez Ovum a d’ailleurs déclaré : « Les transferts d’argent et les paiements mobiles sont les options les plus demandées par les populations des pays émergents, précisément là où le réseau social veut devenir la plate-forme mobile à travers laquelle les internautes de ces pays accèdent au web ». Une excellente façon pour Facebook, de voir rentrer de confortables revenus en prélevant des commissions à la source, lors des transferts d’argent.

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Plus dans Actualités
Microsoft travaille sur des tuiles avec menus déroulants pour Windows

Toute l'esthétique et l'ergonomie de navigation du système d'exploitation Windows 8 de Microsoft est basée sur les fameuses tuiles. Une…

Fermer