Accueil » Actualités » 3D Printshow 2014 : zoom sur l’impression alimentaire

3D Printshow 2014 : zoom sur l’impression alimentaire

Par Emmanuel

Le salon 3D Printshow 2014, se tenant depuis hier au Carrousel du Louvre à Paris, a décidé de mettre en avant l’impression alimentaire cette année. Cette technologie n’est pour le moment que très peu connue du grand public et encore moins des professionnels qui pourraient pourtant trouver en l’impression alimentaire, une toute nouvelle source d’inspiration et de défi pour leur créativité. La restauration pourrait voir naitre de nouveaux talents d’ici peu, virtuoses de l’impression alimentaire !

L’impression alimentaire est à l’honneur pour ce 3ème salon 3D Printshow

Le 3D Printshow se tient depuis hier, jusqu’à aujourd’hui, au Carrousel du Louvre à Paris et dévoile ce qui se fait de mieux en matière d’impression 3D et sur les innovations qui entourent cette industrie en plein essor. 50 exposants ont donc mis en avant leurs travaux dans des domaines aussi variés que la médecine, l’architecture ou même la décoration d’intérieure, mais c’est la gastronomie qui a été la vedette du salon cette année.

L’impression 3D et particulièrement l’impression alimentaire, n’en sont qu’à leurs balbutiements et pourtant elles ouvrent un univers infini de possibilités. C’est d’ailleurs ce que déclarait Christina Zheng présente sur le salon 3D Printshow, directrice général de Choc Edge, une société élaborant des imprimantes à chocolat : « Le marché est en plein essor, mais il n’est pas très connu (…) c’est pourquoi nous devons communiquer, afin que les gens sachent ce que l’impression 3D peut leur apporter ». Il est vrai que les démonstrations sur le salon sont convaincantes.

Pour le moment, seuls les prix des imprimantes 3D et la méconnaissance de leurs possibilités par les professionnels de la restauration sont des facteurs limitant le recours à cette technologie.

Quels intérêts pour un professionnel de la restauration de passer à l’impression alimentaire ?

Beaucoup de petites structures utilisent déjà l’impression alimentaire au quotidien dans la restauration, comme des pâtissiers, des chocolatiers et même des chefs cuisiniers, car ils ont compris les différents intérêts qu’apporte une imprimante 3D dans une cuisine. L’impression alimentaire permet de s’affranchir de certaines tâches répétitives, chronophages, minutieuses, comme nous avons pu le constater sur le salon 3D Printshow.

En aucun cas l’impression alimentaire ne doit être considérée comme une industrialisation de plus de la restauration, soulignent les exposants. Christina Zheng donne comme exemple : « Nos appareils sont beaucoup utilisés pour les mariages ou pour personnaliser des gâteaux d’anniversaire ». Une très grande souplesse dans la personnalisation des plats ou des pâtisseries, que ne peuvent pas se permettre aujourd’hui les chefs, les pâtissiers, les chocolatiers, les boulangers, etc. la liste est longue !

Chaque professionnel comprendra aisément l’intérêt de posséder une imprimante 3D dans sa cuisine, lorsqu’il la verra fonctionner. En effet, pourquoi passer des heures dans des tâches répétitives pour concevoir des centaines d’éléments de décors en chocolat, si une imprimante 3D peut le faire aussi bien, voire mieux, en quelques minutes ?

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Plus dans Actualités
Twitter en passe d’abandonner le tri chronologique des tweets ?

Twitter serait-il en train de faire peau neuve ? Il semble ces dernières semaines, que le site de microblogging n'est…

Fermer