Accueil » Actualités » Opération AuroraGold : La NSA surveillerait activement tous les réseaux mobiles

Opération AuroraGold : La NSA surveillerait activement tous les réseaux mobiles

Par Emmanuel

Les Etats-Unis viennent une nouvelle fois de se retrouver au cœur d’un scandale d’espionnage à l’échelle de la planète. Des infos lancées récemment par Edward Snowden, mettent en relief ce qui se cache derrière le nom de code de l’opération AuroraGold. La NSA aurait effectué une vaste opération de cyber surveillance visant à espionner les réseaux mobiles partout dans le monde.

Espionnage : la NSA surveillerait activement tous les réseaux mobiles via l’opération AuroraGold

Les révélations sur l’opération ont été publiées par le journal « The Intercept », qui a été en contact avec Edward Snowden, cet ex consultant au sein de l’agence de surveillance américaine, qui a volé des millions de pages de documents secret défense et qui est aujourd’hui en exil en Russie. L’opération AuroraGold existerait depuis 2011 et serait toujours en fonctionnement. D’après les documents sur AuroraGold, la NSA aurait utilisé plusieurs manières pour pénétrer les réseaux mobiles, en exploitant des failles existantes, en créant des failles ou en élaborant des applications ou des logiciels disposant d’une porte dérobée.

Des méthodes qui sont loin de la légalité et qui ouvrent même la porte aux pirates du monde entier. Barack Obama s’était pourtant engagé solennellement en 2013, à ce que les activités de la NSA : « ne puissent subvertir, nuire, affaiblir ou rendre vulnérables des logiciels commerciaux généralement disponibles (…) et que l’agence devrait prévenir les organismes concernés en cas de découverte de failles 0-day ». Deux organismes ont été chargés de la gestion d’AuroraGold : la Wireless Portfolio Management Office concernant la stratégie de surveillance des communications sans fil et une autre structure, le Target Technology Trends Center pour la veille sur les développements technologiques de l’industrie.

L’opération AuroraGold est particulièrement inquiétante, car elle permet d’espionner n’importe qui, n’importe où. On est très loin de la sacré sainte raison « fourre-tout » de lutte contre le terrorisme. Les chiffres de 2012 (avant que Snowden ne quitte la NSA) étaient déjà éloquents sur l’étendue de l’espionnage opéré via l’opération AuroraGold. Il est question de la surveillance de 701 réseaux cellulaires, soit plus de 70 % des 985 infrastructures mobiles recensées dans le monde ! Ennemis ou alliés, il semble que le traitement soit le même pour la NSA, puisque par exemple 47% des réseaux français étaient espionnés à cette époque. Il n’est pas impossible qu’aujourd’hui les USA puissent surveiller 100% des réseaux mobiles dans le monde…

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Nous serions ravis d'avoir votre avis, laissez un commentaire !x
()
x
More in Actualités
Piratage : les FAI devront bloquer l’accès aux sites de The Pirate Bay en France

Dans la guerre qui se joue entre le monde entier et le site The Pirate Bay, le site a perdu…

Close