Accueil » Actualités » Un robot avocat qui pourrait bien révolutionner l’univers des PV

Un robot avocat qui pourrait bien révolutionner l’univers des PV

Par Emmanuel

Recevoir un PV dans sa boîte aux lettres ou par les forces de l’ordre n’est jamais un moment très agréable, surtout lorsque l’on conteste l’infraction. Pourtant, assez peu de gens font la démarche de passer par la justice pour faire invalider un Procès-Verbal, souvent par crainte qu’à la fin cette contestation se solde par une facture encore plus importante que le PV. Un homme vient de tout changer…

Un robot avocat pour contester des PV…

Il s’appelle Joshua Browder et ce jeune étudiant britannique scolarisé à l’université de Stanford aux États-Unis a sans doute mis le doigt sur une petite révolution. Il vient de concevoir un robot avocat. Partant du principe que contester un PV passe forcément par la case « avocat », mais que cette dernière est plutôt onéreuse, il s’est dit pourquoi ne pas développer une machine pour cela.

Le programme informatique mis au point par cet étudiant, aussi étonnant que cela puisse paraître prend la place d’un avocat et depuis sa création en 2015, il a déjà permis aux automobilistes d’économiser 3 millions de dollars. On imagine donc à l’échelle de la planète l’énorme marché qui peut se cacher dernière cette innovation technologique.

Joshua Browder a indiqué que « c’est un robot avocat. […] Le site effectue de nombreuses tâches de manière automatique et parle à l’utilisateur comme un vrai avocat. […] Il utilise un algorithme qui combine l’ordre des mots, des mots-clé et des pronoms pour identifier ce que l’utilisateur est en train de dire. […] Si le robot ne comprend vraiment pas, il va générer un message d’encouragement générique et, à ce moment-là, j’en serai alerté pour m’assurer que le problème ne se répétera pas dans le futur. »

Le robot-avocat parle comme un vrai avocat, il est capable de fournir des excuses ou des justifications au contrevenant et va élaborer une lettre de réclamation à ce dernier, qui n’aura plus qu’à l’envoyer au tribunal ! Mieux, son robot est déjà capable de traiter des affaires de retard d’avion ou de train, il devrait donc permettre aux clients de se faire rembourser aussi certains trajets, là où très souvent il s’agissait d’argent perdu définitivement. Quand on vous disait que les robots pourront prendre le travail de n’importe qui à l’avenir…

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Plus dans Actualités
FlexEnable a présenté son écran souple lors du MWC 2016

La révolution des écrans souples est peut-être plus proche que l'on pense, car la société anglaise FlexEnable est sur le…

Fermer