Accueil » Actualités » Machine Learning : Turi se fait racheter par Apple pour 200 millions de dollars

Machine Learning : Turi se fait racheter par Apple pour 200 millions de dollars

Par Ruby Charpentier

La société Turi, anciennement GraphLab vient de faire la « une » de l’actualité. Cette start-up fondée par Carlos Guestrin et spécialisée dans le Machine Learning, vient de se faire racheter par Apple pour 200 millions de dollars.

Apple rachète la société Turi, un spécialiste du machine learning

La firme de Cupertino soucieuse de poursuivre ses efforts pour renforcer ses équipes dans le domaine de l’intelligence artificielle, pour détenir des brevets, du savoir-faire et dénicher de nouvelles opportunités dans ce secteur d’activité de plus en plus important, a donc pris la décision de racheter la start-Up Turi. Apple avait déjà racheté plusieurs pépites dans le domaine du Machine Learning ces derniers mois, comme VocalIQ, Perceptio et Emotient.

La firme Turi dispose de sérieux atouts, car ses spécialités dans l’apprentissage des machines reposent sur la  recommandation de contenu, l’analyse des sentiments, la prédiction comportementale et la détection de fraude. De quoi améliorer les applications de l’entreprise, certains services comme Apple Music par exemple ou également son assistant personnel Siri. Autant d’atouts qui permettront à Apple de rester concurrentiel et créatif dans ce domaine.

Après cette acquisition Apple est resté relativement muet, en ne déclarant que : « Apple achète régulièrement de plus petites sociétés spécialisées dans des technologies et nous ne commentons généralement pas nos intentions ». Difficile de savoir ce que fera désormais Apple de Turi, mais on imagine que pour 200 millions de dollars, que la firme de Cupertino saura faire très bon usage du savoir-faire technologique de cette start-up.

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Plus dans Actualités
La fin des articles « pute à clic » ? Facebook change son algorithme

Combien de fois peut-on lire sur les réseaux sociaux, titre racoleur, article pute à clic, contenu aguicheur, clickbait, etc. dans…

Fermer