Accueil » Actualités » L’application de messagerie intelligente Google Allo est disponible

L’application de messagerie intelligente Google Allo est disponible

Par benjul

Google saura t-il se faire une place entre les iMessage, WhatsApp, Messenger, Snapchat et consorts ? En tout cas, la firme de Mountain View croit à l’opportunité d’intégrer une pincée d’intelligence artificielle au sein de sa nouvelle application de messagerie, Allo.
Disponible depuis quelques heures sous Android (mais pas encore en France malheureusement) et en cours de déploiement sous iOS, Google Allo symbolise le dernier pari du géant du web. Plutôt que de se limiter à vous donner un espace de discussion privé, Allo va se permettre de s’immiscer dans vos conversations, et vous proposer des réponses toutes faites, des suggestions, et même d’effectuer des recherches sur Google directement depuis son interface.

S’adaptant à votre style de rédaction, enregistrant vos expressions, n’hésitant pas à vous lister des propositions dès qu’elle identifie un besoin (vous évoquez l’idée de vous rendre au restaurant, Google Allo vous liste les établissements aux alentours) et faisant preuve d’une impressionnante précision dès qu’il s’agit d’identifier des photos, l’application étonne.

Le seul bémol semble résider dans le temps d’apprentissage qui semble nécessaire à l’IA. Du fait de sa capacité à échanger avec vous en langage naturel, elle fait évidemment quelques erreurs, et demande un temps d’ajustement. Dommage également que l’application n’ait pas été chiffrée par défaut, et qu’il faille passer par un mode incognito pour envoyer des messages chiffrés de bout en bout, dotés d’une date d’expiration. Mais si l’on se fie aux premiers exemples d’utilisations dévoilés par Google, le jeu pourrait clairement en valoir la chandelle, et on pourrait avoir à y gagner à converser avec son IA…

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Plus dans Actualités
Des chercheurs chinois ont réussi à pirater à distance une Tesla Model S

Des chercheurs en sécurité informatique chinois, de la société Keen Security Lab, ont réussi à prendre le contrôle du Model…

Fermer