Accueil » Actualités » Facebook Marketplace : à peine lancé, déjà des dérives…

Facebook Marketplace : à peine lancé, déjà des dérives…

Par Ruby Charpentier

Comme on a pu le lire sur de nombreux sites web, il n’aura pas fallu attendre très longtemps pour que la plateforme Marketplace se transforme en boutique en ligne du délinquant 2.0. Quelques heures après sa sortie grand public, on trouvait déjà de la drogue, des armes à feu, des prestations sexuelles et même un bébé était à vendre… Le meilleur du web et de l’homme en quelque sorte !

On trouve déjà des armes, de la drogue, des médicaments et du sexe sur Marketplace

Facebook s’est excusé pour les dérives de sa plateforme auprès des personnes qui auraient été visées par ses propositions illégales et promet que ses services sont actuellement en train d’élaborer des dispositifs qui permettront d’éviter ces dérives. D’ici là, Facebook ne pourra pas faire beaucoup plus que de supprimer les annonces qui seront dénoncées. Il faut dire que les enjeux sont énormes pour le réseau social car plus de 450 millions de personnes utilisent déjà Facebook pour vendre des produits ou des services et que c’est donc une nouvelle forme de commerce électronique qui est en train de voir le jour. Le réseau social compte bien se servir de son avance et de ses 1,7 milliard d’utilisateurs pour s’approprier la plus grosse part de ce gâteau avant la concurrence.

Evidemment, un si gros vivier de clients a intéressé de nombreuses personnes sans scrupules, qui ont utilisé Marketplace, pour vendre des médicaments sans ordonnance, du sexe, des animaux, de la drogue et des armes.

Facebook cherche une solution pour rendre Marketplace plus sain

Le réseau social a déclaré via un communiqué officiel : « Nous sommes en train de travailler pour résoudre le problème et nous allons contrôler de près notre système pour s’assurer que nous aurons correctement identifié et supprimé les annonces illégales avant d’élargir l’accès de Marketplace à plus de personnes.[..] Nous nous excusons pour ce problème ».

Pour rappel, Facebook Marketplace a été lancé aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, en Australie et en Nouvelle Zélande et pour l’instant uniquement aux personnes âgées de plus de 18 ans, fort heureusement au vue des dérives. Mark Zuckerberg a indiqué « Nous allons continuer à étendre Marketplace dans d’autres pays », la France pourrait donc rapidement faire grossir cette petite liste.

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Plus dans Actualités
Orange et Ericsson travaillent déjà sur les réseaux 5G de demain

La 4G étant en bonne voie de développement en France, Orange peut déjà anticiper l'avenir et travaille déjà sur la…

Fermer