Accueil » Actualités » Le créateur de l’assistant Siri, veut connecter les IA à nos cerveaux

Le créateur de l’assistant Siri, veut connecter les IA à nos cerveaux

Par Emmanuel

Que l’on soit fan ou non d’Apple, on connait tous son assistant virtuel Siri qui a fait figure de précurseur dans le domaine. Son créateur Tom Gruber est convaincu que l’intelligence artificielle devra être connectée au cerveau humain dans le futur, ne serait-ce que pour corriger nos travers ou nos défaillances en tant qu’Homme…

Le père de Siri veut connecter nos cerveaux à une intelligence artificielle

Siri a été racheté par Apple en 2007, pourtant Tom Gruber semble voir bien au-delà d’un simple assistant virtuel présent dans un smartphone. Ce dernier est intervenu ce mardi 25 avril à Vancouver, lors du Ted Talk, où il a expliqué que l’avenir de l’humanité passerait obligatoirement par une synchronisation entre nos cerveaux et l’intelligence artificielle.

« Effrayant » : diront certains. Il est vrai que ce futur laisse quelques peu perplexe et pourtant même si ces mots n’engagent que lui, tous les géants du high-tech ont pris ce chemin, que cela soit Google, Amazon, Elon Musk via Neuralink ou encore Facebook, tout le monde veut connecter nos cerveaux en ce moment…

Vers une intelligence absolue pour tous

Tom Gruber a déclaré lors de l’évènement « Imaginez si vous pouviez vous rappeler de toutes les personnes que vous avez rencontrées, de la prononciation de leur nom, de leurs histoires familiales, de leurs sports favoris, des historiques de vos conversations ». Il suggère donc que nous disposions d’une seconde intelligence qui conserverait absolument tout ce que l’on aurait fait, vu ou dit… Une sorte de mémoire eidétique, la mémoire absolue à portée de tous, l’intelligence ultime en quelques sortes.

Les recherches visant à connecter l’intelligence artificielle au cerveau ont également d’importants débouchés dans la médecine pour réparer certaines dégénérescences comme la maladie d’Alzheimer par exemple. De plus, la connexion d’une IA dans notre cerveau serait aussi le moyen de se doter de nouveaux pouvoirs, comme la télépathie, la télékinésie, etc. En effet, il suffirait de penser à une chose pour qu’une autre personne connectée puisse la ressentir immédiatement, ou il suffirait de penser à verrouiller la porte, pour qu’une serrure connectée se referme…

Le futur avance vite, très vite, sommes-nous prêts à être encore plus intelligents, lorsque l’on voit à quel profit nous avons mis l’intelligence dont nous étions dotée ? L’état de notre planète à lui seul devrait nous aider à répondre à cette question, il semble que non.

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Plus dans Actualités
Une étude de Gartner montre que 85% des entreprises veulent passer à Windows 10 cette année

L'institut Gartner qui a effectué une étude sur les choix stratégiques que feront les entreprises dans les mois à venir…

Fermer