Accueil » Actualités » Amazon affirme qu’un traducteur permettra bientôt de parler avec les animaux

Amazon affirme qu’un traducteur permettra bientôt de parler avec les animaux

Par Ruby Charpentier

Certains esquisseront un sourire à la lecture de ces quelques lignes, qui sont pourtant très sérieuses. Amazon confie dans un rapport sur les besoins futurs des consommateurs dans les dix prochaines années, que le monde pourra se doter de traducteurs de langage animal. Vous avez bien lu, Amazon compte vendre des traducteurs pour parler à son animal domestique.

Un traducteur pour parler avec des animaux !

Si vous aviez pour habitude de parler avec votre chat ou votre chien, dans moins de 10 ans vos conversations seront plus riches et plus compréhensibles entre vous et votre mascotte. Le géant du commerce électronique en collaboration avec le futurologue William Higham a publié un rapport sur les besoins futurs des consommateurs, où ce point est clairement mis en avant et s’appuye sur les travaux du chercheur Con Slobodchikoff, professeur de biologie à la Northern Arizona University.

Voilà 30 ans que ce scientifique étudie le chien de prairie et il a pu isoler tous les cris et leurs variantes proférés par cet animal. A l’aide de l’intelligence artificielle et du Deep Learning, il est en train de reconstruire le langage du chien de prairie, afin de pouvoir élaborer un traducteur « homme – animal – homme ». Le scientifique explique que la richesse des cris démontre que les animaux différencient les cris en fonction des prédateurs en approche, des distances et même de la couleur du pelage. Ce qui se rapproche clairement du langage humain qui ajoute des adjectifs qualificatifs pour mieux se faire comprendre.

Dans moins de 10 ans, il sera possible de discuter avec sa mascotte

D’après le scientifique et Amazon dans moins de 10 ans, avec les progrès de l’intelligence artificielle, il sera possible de discuter avec un chat ou un chien par exemple. Au moins pour la partie vocale, car n’oublions pas que les animaux communiquent aussi par des attitudes et des phéromones.

Reste qu’un traducteur de ce genre devrait faire la joie de dizaine de millions de foyers qui seraient ravis de mieux comprendre leurs animaux et que ce genre de traducteurs serait un vrai succès commercial. Plusieurs équipes de chercheurs ont déjà mis au point des prototypes, mais généralement ces derniers sont relativement simplistes et peu aboutis.

Avec la démocratisation de l’intelligence artificielle, les machines pourraient donc servir d’intermédiaire entre les animaux et nous ! Voilà un futur bien palpitant, qu’auront à nous dire nos fidèles compagnons une fois qu’ils auront la parole ?

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Nous serions ravis d'avoir votre avis, laissez un commentaire !x
()
x
More in Actualités
Red innove et proposera un smartphone holographique

La société américaine de caméras de cinéma RED dévoile peu à peu son futur smartphone, le Red Hydrogen One. Celui-ci…

Close