Accueil » Actualités » La Nintendo Switch a été piratée, les premières conséquences

La Nintendo Switch a été piratée, les premières conséquences

Par Ruby Charpentier

Le succès de la Nintendo Switch ne se dément pas. Forcément, cela attire les hackers, qui à cause d’une faille émanant du processeur graphique Nvidia, ont réussi à la pirater offrant une porte ouverte à l’installation d’autres jeux et applications…

La console vedette de Nintendo piratée à cause d’une faille

Problème en vue pour Nintendo : sa console vedette Switch, vendue à plusieurs millions d’exemplaires dans le monde, vient d’être piratée par trois petits malins, qui ont même indiqué comment ils ont procédé. Et c’est la puce graphique signée Nvidia qui est mise au banc des accusés.

En effet, celle-ci possède une faille, qui a pu être d’autant plus exploitée que Nvidia donne beaucoup de renseignements sur cette carte graphique, ce que les trois hackers ont ironiquement salué. Mais pour Nintendo, cela n’est pas une très bonne affaire, ni pour les jeux proposés pour la Switch.

En effet, avec ce piratage, il est tout à fait possible d’y installer les jeux que l’on souhaite, ainsi que des applications. Toutefois, tout n’est pas parfait, puisque ceux qui décident de s’engouffrer dans la brèche de nos trois hackers se verront obligés de jouer sur la version firmware 3.0.

Les conséquences du piratage : la possibilité d’installer jeux et applications

Et si vous décidez de pirater votre Nintendo Switch, cela met aussi fin à votre garantie Switch. Tout cela se fait donc à vos risques et périls. Quant aux trois pirates, ils aspirent tranquillement à améliorer leur dispositif, via la création prochaine d’un Homebrew, dispositif qui permet le lancement de jeux externes.

Et en attendant, sous l’appellation « Switchbrew », nos trois compères ont publié une sorte de bibliothèque sur GitHub, qui donne accès à un ensemble très important de jeux. A noter toutefois que celui-ci n’est pas encore optimisé, puisqu’il n’y a pas encore de support audio.

Ce n’est pas la première fois que la Nintendo Switch se fait pirater, puisque cela avait déjà été le cas dès sa sortie, au mois de mars. Reste à savoir quelle sera la réaction de Nintendo et si le fabricant nippon trouvera la parade.

0 0 vote
Article Rating
0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
Plus dans Actualités
Des enceintes Sonos et Bose particulièrement intrusives à cause d’une faille

Les enceintes Sonos et Bose se trouvent dans la tourmente : en effet, celles-ci disposent d'une faille qui a été…

Fermer