PeerTube : Framasoft offre une alternative open-source à YouTube

Désireux de créer une plate-forme vidéo open-source, le groupe français Framasoft propose PeerTube.

PeerTube : un service open-source qui n'exploite aucune donnée personnelle Disponible à partir d'octobre 2018, ce service n'exploitera aucune donnée personnelle et ne comportera aucune publicité.

Une levée de fonds pour PeerTube, grâce à YouTube

Après quelques déboires, la nouvelle plateforme de vidéo en ligne PeerTube devrait voir le jour en octobre prochain. Initié par le réseau Framasoft depuis peu, ce projet français a en effet connu certaines difficultés, notamment lorsqu'il a fallu trouver des fonds pour le développement du service.

 

Amené à entrer en concurrence avec les actuelles plateformes de vidéos en ligne, l'ironie du sort a pourtant voulu que cette levée de fonds soit par ricochet provoquée par YouTube. Suite au blocage que le géant de la vidéo avait appliqué à plusieurs chaînes dont la fondation Bender, cette dernière avait rapidement eu recours à l'alternative PeerTube, propulsée soudainement en avant.

 

Toujours est il qu'avec ce coup de boost, PeerTube à récolté plus de 22 000 euros en moins d'une semaine et est à présent en mesure de lancer son service pour octobre 2018. Une version bêta est à l'essai depuis mars dernier et pourrait être enrichie de nouvelles options, en fonction des fonds réunis.

PeerTube : un service open-source qui n'exploite aucune donnée personnelle

Bientôt proposé en version définitive, PeerTube demeure donc dépendant des fonds réunis, sachant qu'une campagne de financement participatif est en cours via le site Kisskissbankbank. Avec PeerTube, Framasoft espère créer une plate-forme non lucrative et utilisable par tous.

 

Chaque utilisateur pourra donc y uploader ou profiter de vidéos, selon un fonctionnement de type peer-to-peer, un modèle où chacun participe au bon déroulement du service. Un système économique qui se passe de structures ou hébergeurs onéreux.

 

En conséquence, PeerTube est annoncé par ses développeurs comment étant privé de toutes publicités, mais seulement de la vidéo open-source en toute liberté. Petit plus qui en découle et susceptible de séduire les internautes : ce service ne demandera ou  n'exploitera aucune donnée personnelle. Un vrai bon point en sa faveur !

 

.

Réagissez !
Soyez le premier à réagir !