Accueil » Actualités » Netflix teste un abonnement à 2,49 euros par semaine

Netflix teste un abonnement à 2,49 euros par semaine

Par Ruby Charpentier

Si vous en avez assez de payer votre abonnement à Netflix en passant par l’une de ces trois formules mensuelles : Essentiel (7,99 euros), Standard (10,99 euros) et Premium (13,99 euros), sachez que Netflix étudie et teste un abonnement à la semaine, plutôt qu’au mois… bien plus flexible et donc économique.

Un abonnement à la semaine, plutôt que mensuel chez Netflix ?

En effet, Netflix teste un nouveau type d’abonnement en Autriche, il y est possible de ne payer que 2,49 euros, 2,99 euros ou 3,99 euros par semaine pour les mêmes forfaits. Alors évidemment, il ne sera pas intérressant d’opter pour ce choix si vous êtes un gros consommateur de Netflix et que vous y êtes tous les jours.

 

En faisant un rapide calcul, vous devriez alors payer 9,96 euros contre 7,99 euros pour la formule Essentiel… Tout, sauf une économie ! Les forfaits à la semaine sont plutôt dédiés aux utilisateurs ayant une faible utilisation et payant pourtant le prix fort. L’idée est donc qu’un utilisateur souhaitant partir en vacances trois semaines, ne paye que la semaine qu’il utilisera ou qu’une personne trop occupée pour regarder Netflix habituellement, puisse cependant le faire lorsque’elle se pose une semaine de vacances.

 

Ces derniers ne débourseraient qu’occasionnelement 2.49 euros, au lieu de 7.99 euros par mois.

 

L’idée est bonne et servira aussi les intérêts de Netflix dans un milieu du streaming très concurrentiel, car il est vrai qu’il est préférable d’avoir un client occasionnel, qu’un client qui paye un abonnement durant une année, s’appercoit qu’il dépense plus qu’il ne profite et qui s’en va… parfois même chez la concurrence.

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Plus dans Actualités
Apple dans une spirale baissière en cette fin d’année au coeur d’une guerre avec Qualcomm

L'Allemagne vient d'accéder en faveur de Qualcomm dans la guerre judiciaire, entre l'entreprise et Apple. Le verdict est relativement sévère,…

Fermer